Timoci Nagusa Montpellier
| BEN STANSALL / AFP

Montpellier fait craquer les Blues

Publié le , modifié le

Montpellier a arraché un difficile succès à l'Arms Park de Cardiff (35-24) face à une équipe des Blues réduite à 14 pendant 55 minutes, dimanche lors de la 3e journée de Coupe d'Europe. Les Montpelliérains, avec 8 points, restent deuxième du groupe 6, à bonne distance du leader invaincu Toulon (13 pts) à qui la qualification directe semble promise.

Dans ce match entre deux équipes remaniées, la palme du courage est revenue aux Gallois, qui se sont serrés les coudes en défense après l'exclusion du demi de mêlée Lloyd Williams, pour un plaquage dangereux sur Benoît Paillaugue (25e). Privés de dernière minute en troisième ligne de Sam Warburton, les Blues ont été maintenus à flot par le talentueux Rhys Patchell, 19 ans, auteur de tous les points de son équipe, grâce à son jeu au pied millimétré. S'ils ont mené quasiment de bout en bout, les hommes de Fabien Galthié n'ont jamais été vraiment à l'abri, malgré trois essais inscrits.

L'ailier Yoan Audrin (31), en bout de ligne, a aplati en premier, permettant à Montpellier d'atteindre la pause avec quatre longueurs d'avance (19-15). Il a fallu attendre le dernier quart d'heure pour voir Gorgodze, en force (65), puis Nagusa, sur l'aile (79), mettre les Héraultais en sécurité. Les buteurs - Paillaugue et Patchell - se sont répondu, le premier avec six pénalités, le second avec sept et un drop, pour sanctionner notamment l'indiscipline chronique au sol des deux équipes.

Les Blues n'ont vraiment craqué que dans les toutes dernières minutes après avoir vaillamment résisté grâce un pack courageux et un Rhys Patchell qui a éclaboussé le match de sa classe. Mais la fatigue a fini par avoir raison des joueurs de Cardiff, laissant Montpellier profiter des circonstances pour obtenir un succès qui lui permet de garder encore quelques chances de qualification.     

Christian Grégoire