Montauban Mathieu Bélie 03 2010
Mathieu Bélie (Montauban) | AFP - Rémy Gabalda

Montauban écarté du haut niveau

Publié le , modifié le

La Direction nationale et de contrôle de gestion a refusé jeudi l'engagement en Pro D2 du club de Montauban, déjà relégué administrativement du Top 14 pour raisons financières. De la décision de la Commission d'appel dépendra donc le sort sportif du MTG XV la saison prochaine. Le club va sans doute faire appel. En cas de confirmation de cette décision en appel Montauban pourra au mieux, être engagé en Fédérale 1.

"Le Conseil Supérieur du Contrôle National d'Aide et de Contrôle de Gestion ( DNACG) a décidé de prononcer le refus  d'engagement du club en Pro D2 pour la saison 2010/1011 compte tenu de l'absence  de garanties apportées par le club sur sa capacité à faire face à ses  engagements sur l'ensemble de la saison à venir", a indiqué dans un communiqué la Ligue nationale de rugby. Il y a deux jours pourtant,  le tribunal de commerce de Montauban avait validé la poursuite de la  période d'observation de la société anonyme à objet sportif (SASP, mise en redressement judiciaire fin avril) de Montauban  jusqu'au 26 octobre. La décision prise par les instances de la Ligue, liées à des garanties financières, qui ôte au MTG XV toute possibilité de se refaire une santé sportive et donc de ramener à lui d'éventuelles ressources.

"Le club professionnel disparaît, on est tous catastrophé. C'est un vrai gâchis, c'est une période historique qui se  tourne", a réagi Patrick Vianco, le président du club montalbanais. "Depuis trois ans, on présente des comptes d'exploitation négatifs, cette  année le sponsoring a diminué de 25%, c'était inéluctable", a déclaré le  président du MTG XV.
Evoquant les désaccords persistants entre les collectivités territoriales et  le principal sponsor du club, la Matmut, sur le financement d'1,7 million  d'euros de travaux de construction de la nouvelle tribune du stade de Sapiac, M. Vianco a déclaré: "si la tribune n'est pas le problème, elle a interdit que l'on puisse régler notre problème, il n'a pas pu y avoir d'entente entre la maire de  Montauban, Brigitte Barèges (UMP) et notre sponsor principal, Daniel Havis  (président de la Matmut)".

Sans doute que,échaudés par les menaces des années précédentes où ils s'étaient sortis par miracle des fourches caudines de la DNACG, les dirigeants politiques, et les responsables locaux auraient pu éviter de programmer si tôt un projet d'agrandissement. Les problématiques locales et les difficultés sportives n'ont pas amélioré la situation, dans une région tarnaise où évoluaient aussi cette saison à haut niveau Castres et Albi. Les Albigeois ont été relégués, les Montalbanais vont également quitter le Top 14. C'est un vrai coup au moral pour tous les amateurs de rugby dans la région. 

Christian Grégoire