Demba Bamba
Demba Bamba a été excellent mardi. | Raymond ROIG / AFP

Rugby - Mondial U20 : La France en finale après sa victoire face à la Nouvelle-Zélande (16-7)

Publié le , modifié le

Séduisants, les Bleuets ont crée la sensation en battant les U20 de Nouvelle-Zélande mardi, à Perpignan (16-7) en demi-finales du Mondial. Collectifs et appliqués, ils ont surpris une équipe des Baby Blacks méconnaissable. La France affrontera le 17 juin en finale l'Angleterre, qui a dominé de justesse l'Afrique du Sud (32-31) à Narbonne.

Après une bataille face à l'Irlande (26-24) pour leur entrée en lice, puis deux victoires plutôt convaincantes face à la Géorgie (24-12) et l'Afrique du Sud (46-29), les Bleuets pouvaient aborder avec des certitudes cette demi-finale face à la Nouvelle-Zélande, grand favori au titre. Ils l'ont prouvé.

Battus par cette même équipe il y a un an (39-26), les Français n'ont pas imité leur aînés, écrasés il y a quelques jours par les Blacks (52-11) après avoir régné sur la première période.  Ils ont dominé presque de bout en bout des Blacks poussifs et maladroits et s'envolent pour la finale du Mondial, face à l'Angleterre, le 17 juin.

Le début de match est sevré de points. Les deux équipes se jaugent, et les jeunes Bleus, notamment Demba Bamba, tiennent tête aux Blacks, mais sans concrétiser. A la 28e minute, la France est toute proche d'inscrire les premiers points du match sur une incursion en force de Killian Geraci. Après révision vidéo, l'arbitre n'accorde qu'une mêlée. Quelques instants plus tard, les Bleuets obtiennent une pénalité que transforme Louis Carbonnel. Les Français ouvrent le score à la 29e minute (3-0), conséquence logique d'une domination face à des Baby Blacks décevants.

Ntamack libère les Bleus

Mathis Lebel est tout proche d'alourdir le score juste avant la mi-temps mais il contrôle mal le ballon le long de la touche (39'). A la pause, les Français mènent de trois petits points, mais l'addition aurait pu être plus corsée tant les Bleuets ont dominé les Blacks dans le jeu.

La première mi-temps n'a pas été qu'un feu de paille. Sur une belle séquence, Romain NTamack profite de la bonne percée de Lebel pour inscrire le premier essai de la partie (10-0, 43').

Carbonnel rajoute six points au pied en envoyant le ballon entre les poteaux d'Aimé-Giral face à des Blacks toujours muets (16-0). Ils vont finalement réagir en fin de match par leur vice-capitaine Harry Plummer, qui marque son deuxième essai du tournoi (70').

Sur un contre-attaque fulgurante, ils sont même tout proches d'inscrire un deuxième essai dans la foulée, stoppés juste devant la ligne d'en-but. En souffrance sur la fin de match, les Bleuets résistent et créent la sensation en sortant les Baby Blacks, qui ont remporté six des sept dernières éditions.

France tv sport francetvsport