La joie des Français
La joie des Français | AFP

Mondial U20 : Les Bleuets sacrés pour la première fois de leur histoire

Publié le , modifié le

Ils l'ont fait ! Pour leur première finale depuis l’instauration du Mondial U20 en 2008, les joueurs du XV de France ont décroché le titre en battant l'Angleterre dimanche, à Béziers (33-25). Collectifs et appliqués, les Bleuets ont dominé une équipe d'Angleterre fébrile et qui n'a jamais été en mesure de leur poser de problème. Alors que leurs aînés peinent à obtenir des succès, les moins de 20 ans deviennent le petit rayon de soleil du rugby masculin en France en s'offrant la plus belle des récompenses.

Le match : 33-25

Un dénouement tout simplement fantastique ! Après une bataille face à l'Irlande (26-24) pour leur entrée en lice, puis trois victoires plutôt convaincantes face à la Géorgie (24-12), l'Afrique du Sud (46-29) et la Nouvelle-Zélande (16-7), les Bleuets ont conclu leur épopée par une victoire en finale contre l'Angleterre. Cette Angleterre qui leur avait privé de Grand-Chelem lors du dernier tournoi des Six Nations.  Les Français avaient donc à cœur de prendre leur revanche : Ils l'ont fait ! En s'appuyant sur une mêlée surpuissante qui explosa plusieurs fois sa rivale, les jeunes Bleus ont patiemment et méthodiquement construit leur succès. La preuve ? L'essai de Cameron Woki après une mêlée puis un côté fermé à la 26e minute (11-3). Même si les Anglais ont inscrit un essai par Ryan Olowofela (40e, 14-8), juste avant la pause, ils n'ont pu contenir les assauts tricolores et la précision de l'ouvreur Louis Carbonel, au retour des vestiaires.

Le premier essai pour Woki

Seguret libère les Bleuets

Auteur de trois tirs de pénalités dans le deuxième acte, Carbonel va justement propulser les Bleuets largement en tête, 23-8, à l'heure de jeu. Quelques minutes plus tard, le triomphe fut complet quand le Lyonnais Adrien Seguret pointa sous les poteaux un lucide petit coup de pied rasant de Carbonel (33-18, 76e). Une avance qui permettra à l'équipe de Sébastien Piqueronies de garder à distance des Anglais portés vers l'offensive et qui ont inscrit deux derniers essais par Heyes à la 73e et Olowofela à la 79e.

L'homme du match : Woki, le Bulldozer

Cameron Woki a réalisé un match plein. Auteur du premier essai du match, le joueur qui a pris part à 17 des 21 derniers matches de l’Union Bordeaux-Bègles toute compétition confondues s'est imposé sur le flanc droit du pack français et fait déjà office de cadre dans cette équipe. "C'est une énorme fierté parce que c’est notre dernier match avec les -20 ans, a-t-il déclaré à la fin du match. Ça fait 5 ans qu’on se côtoie, on est une bonne "team". On aime jouer ensemble. Depuis les -16 ans, on a appris à jouer ensemble. Aujourd’hui on déballe tout, tout ce qu’on a appris depuis 5 ans". Le résultat est épatant ! 

Les Bleuets soulèvent le trophée

Alexis Ibohn AlexisIbohn