Clément Laporte

Mondial U20 : La saison dorée de Clément Laporte

Publié le , modifié le

L’arrière de l’équipe de France des -20 ans jouait cette saison ses premières minutes en professionnel. En 10 mois de compétition, il a acquis un statut de titulaire à Agen et chez les Bleuets, décrochant un titre de Champion du monde en clôture d’une saison quasi-parfaite.

« C’est une saison en or… » Large sourire aux lèvres, Clément Laporte (19 ans) ne cachait pas sa joie, dimanche, après le titre de Champion du monde décroché par l’équipe de France -20 ans face à l’Angleterre (25-33). Il faut dire que le gamin formé à Parentis, dans les Landes, n’avait envisagé pareil scénario au moment de signer son contrat Espoir avec Agen l’été dernier. Jouer quelques matches de Challenge Cup, l’ambition de celui qui a rejoint la préfecture du Lot-et-Garonne en 2015 était mesurée. 

D’Espoir à numéro 1

Finalement, son histoire avec les pros du SUA débutera avant la campagne européenne. Le 30 septembre, le voilà lancé dans le grand bain. A Ernest-Wallon, dans le jardin du Stade toulousain. 80 minutes, mais à l’aile, qui en appelleront d’autres. Et bien plus que prévu. Son nom est couché sur sept feuilles de matches de Top 14 entre octobre et décembre (2 titularisations), suffisant pour débloquer son compteur d’essais (2). Et contrairement à ce qu’il prédisait, c’est finalement sur la scène continentale qu’il jouera le moins (2 matches, 2 titularisations). 

Clément Laporte gagne la confiance de Mauricio Reggiardo, le manager, et Stéphane Prosper, entraîneur des arrières. En 2018, il débute les huit matches de Top 14 auxquels il participe (sur 12 possibles), reléguant ainsi l’historique numéro 15 agenais, Mathieu Lamoulie (près d’une décennie au club), sur le banc. L’étudiant en DUT Gestion administrative et commerciale devient alors une pièce-maîtresse du maintien agenais dans l’Elite. Et ce ne sont pas ses petits problèmes à l’épaule qui ont stoppé sa progression.

Clément Laporte a joué 16 matches avec Agen et inscrit 2 essais
Clément Laporte a joué 16 matches avec Agen et inscrit 2 essais © THIERRY BRETON / AFP

Le double défi de la rentrée

Ses performances lui ouvrent les portes de l’équipe de France des -20 ans. La suite logique pour celui qui est passé par le pôle Espoir de Talence, puis le pôle France de Marcoussis. 3 titularisations lors du tournoi des 6 Nations, suffisantes pour convaincre Sébastien Piqueronies de le convoquer pour la Coupe du monde. Le sélectionneur le fera débuter à 4 reprises. « Individuellement, je suis hyper satisfait de comment j’ai géré ma saison. Le staff m’a fait confiance en club et en équipe de France. J’ai réussi à faire de plus en plus de feuilles de matches. Et ça m’a permis d’engranger un petit peu d’expérience. » 

Même s’il la qualifie de « minime », l’expérience emmagasinée n’a pas été négligeable pour décrocher le titre de Champion du monde. Il faut dire que parmi les joueurs sélectionnés pour la compétition, Clément Laporte est celui ayant obtenu le plus de temps de jeu en club : « L’expérience, c’est surtout dans la gestion des temps faibles et temps forts, sans s’affoler, tout en gardant notre projet de jeu. » 

Désormais, il est temps de couper. Quasiment un an que l’arrière est sur le pont. « On va complètement souffler et déconnecter. On a un temps de repos imposé. Il va falloir couper parce que physiquement et mentalement, c’est hyper important. » D’autant qu’à la reprise, c’est un double défi qui attend Clément Laporte : « Continuer à jouer avec les pros à Agen et se maintenir une nouvelle fois, voire être en milieu de tableau. » 

Maxime Gil gil_maxime_34