wesley fofana 2012
Wesley Fofana | AFP

Machenaud-Michalak à la charnière, Fofana à l'aile contre les Wallabies

Publié le , modifié le

Philippe Saint-André a dévoilé la composition de l'équipe de France qui affrontera samedi l'Australie. Il a décidé de titulariser le jeune Maxime Machenaud à la mêlée, associé à Frédéric Michalak. Brice Dulin, 22 ans, sera également titulaire à l'arrière, tandis que Wesley Fofana a été placé à l'aile, le centre étant occupé par le Duo Mermoz-Fritz. A 30 ans, Yannick Forestier aura sa première cape comme titulaire, associé à Szarzewski et Mas en 1ère ligne.

Les soucis physiques de Morgan Parra avaient remonté la côté de Maxime Machenaud pour ce premier test contre les Australiens. C'est donc une demi-surprise de le voir associé à Frédéric Michalak, pour ce match si important. Un duo plein de dynamisme et de créativité pour défier la 3e ligne australienne.

La plus grande surprise de la composition d'équipe dévoilée par Philippe Saint-André réside dans la titularisation de Wesley Fofana à l'aile, comme cela avait pu être le cas lors du Tournoi des VI Nations, en début d'année. "Je suis très heureux d'être dans le XV de départ mais c'est sûr que j'aurais préféré affronter les Australiens en jouant au centre" a confié le centre clermontois. "J'essaierai de donner le maximum à l'aile aussi. Je me sens franchement mieux au centre, car j'ai plus d'espace pour m'exprimer alors que l'aile restreint mes possibilités de jeu" a-t-il ensuite expliqué. Le staff tricolore a donc préféré placer Yoann Huget, qui peut couvrir le poste d'arrière et d'ailier, sur le banc. Vincent Clerc fêtera bien évidemment ses 10 ans sous le maillot bleu en tant que titulaire. Le banc sera marqué par la présence de l'intégralité de la première ligne clermontoise: Kayser, Domingo et Debaty, chargé d'amener du dynamisme lorsque l'Australie est censée faire "exploser" physiquement son adversaire, après l'heure de jeu. Un trio taillé pour le combat et forcément habitué à jouer ensemble, ce qui peut apporter un supplément de cohésion dans les moments difficiles.

En l'absence de Thierry Dusautoir, blessé, et après la retraite de Julien Bonnaire, c'est une 3e ligne new-look que PSA a dû aligner. Mais elle ne manque pas d'expérience. Très en forme depuis plusieurs mois, Yannick Nyanga sera chargé de suppléer son coéquipier du Stade Toulousain dans son rôle de "chasseur d'ouvreur" et de premier défenseur. Il sera associé à Fulgence Ouedraogo, qui possède un peu le même profil, et Louis Picamoles en N.8, pour un trio au goût d'Hérault, Nyanga ayant été formé à Béziers et les deux autres à Montpellier. Philippe Saint André a détaillé les raisons de ces choix, tout en rappelant: "Il y a dix joueurs qui étaient titulaires (lors du deuxième test-match de juin en Argentine, ndlr), 16 qui étaient dans les 23, donc il y a une continuité mais aussi automatiquement un rajeunissement parce qu'on était un groupe avec une moyenne d'âge assez élevée. Il faut trouver une nouvelle génération. A cette nouvelle génération de s'affirmer."

Saint-André: "Fred Michalak butera"

La charnière
"Même si Morgan est revenu à 100%, c'est un choix logique. On sait qu'on va jouer à 23. Fred Michalak butera de près. François Trinh-Duc de loin. On avait été très contents de leur association au deuxième test en Argentine. C'est important de repartir avec le même axe 2-8-9-10-15. C'est important de reprendre le squelette de l'équipe qui avait remporté le deuxième test en Argentine".

Wesley Fofana à l'aile
"On n'a pas envie de se priver de ses qualités de vitesse, par rapport à ce qu'il fait à l'entraînement. C'est un joueur atypique. On a besoin d'un joueur comme lui dans l'équipe. Même s'il commence ailier, il pourra peut-être finir centre selon les circonstances".

La troisième ligne
"Damien Chouly préfère jouer numéro 8. On sait que les Australiens mettent beaucoup de vitesse, de rythme. On avait besoin de Louis Picamoles pour compléter notre duo Nyanga-Ouedraogo. Yannick est plus dans la tâche de Thierry Dusautoir. Il va falloir plaquer, sauter, contester. Et ralentir les libérations rapides des Australiens qui ont annoncé une équipe intéressante avec six avants et deux trois-quarts sur le banc".

La première ligne
"On commencera avec le trio Forestier-Szarzewski-Mas. J'ai une entière confiance en Yannick Forestier. On a fait deux trios homogènes. C'est important d'avoir toute la première ligne de l'ASM sur le banc. Ils ont déjà joué ensemble, ils ont des automatismes. Ils vont pouvoir apporter leur fraîcheur en cours de match".

Le groupe
"On a besoin d'une trentaine de joueurs en tout. Sur un prochain match, on rappellera peut-être d'autres joueurs pour les autres matches. Le groupe n'est pas figé. Lundi les joueurs avaient quartier libre. Ils ont préféré rester à Marcoussis se reposer, se préparer. Ca prouve leur envie. Ils savent qu'ils devront rester concentrés et solidaires durant 80 minutes".

L'Australie
"On est impatients de jouer une des meilleures nations au monde. Il faut trouver de nouveaux leaders. Il faut mettre le bleu de chauffe. J'ai envie d'être samedi et de voir ces 23 Bleus se mesurer aux Wallabies".

La déroute de 2010
"On a revu le match: tu étais devant à la 45e minute et tu prends 59 points à la fin. Ils ont du vécu commun, ils peuvent aller très vite sur les extérieurs. On sait qu'ils sont dangereux. Sur les derniers matches ils se sont adaptés devant. Ils ont été très bons devant contre l'Argentine et les All Blacks. Ils ont un pack puissant".

Composition du XV de France:

Dulin (Castres) - Fofana (Clermont), Fritz (Stade Toulousain), Mermoz (Toulon), Clerc (Stade Toulousain) - (o) Michalak (Toulon), (m) Machenaud (Racing-Métro) - Ouedraogo (Montpellier), Picamoles (Stade Toulousain), Nyanga (Stade Toulousain) - Maestri (Stade Toulousain), Papé (Stade Français, cap.) - Mas (Perpignan), Szarzewski (Racing-Métro), Forestier (Castres)
Remplaçants: Kayser (Clermont), Domingo (Clermont), Debaty (Clermont), Suta (Toulon), Chouly (Clermont), Parra (Clermont), Trinh-Duc (Montpellier), Huget (Stade Toulousain)

Voir la video

Voir la video