Lille Montpellier Moussa Sow joie buteur 10 2010
Moussa Sow retrouvera-t-il le chemin du but ? | AFP - PHILIPPE HUGUEN

Lille en danger, Rennes et le PSG en embuscade

Publié le , modifié le

Si sa première place n'est pas mathématiquement menacée, Lille pourrait perdre du terrain en cas de défaite dimanche à Montpellier, face à des Héraultais qui visent toujours une qualification européenne. D'autant que dans ces matches décalés, Rennes aura aussi un bon coup à jouer à Toulouse, et que le PSG plutôt en confiance, se rend à Nice qui connaît une période plutôt difficile.

Tenu en échec par le PSV Eindhoven en Europa League (2-2), le leader de la L1 a peut-être tiré une croix sur la Coupe d'Europe. Une élimination en C3 ne serait d'ailleurs pas forcément une mauvaise nouvelle pour les Lillois, qui abordent trois rendez-vous capitaux pour leur avenir en championnat. Le déplacement à Montpellier, un des trois équipes françaises à l'avoir battu cette saison, 2-1 en quart de finale de la Coupe de la Ligue, va en effet précéder la réception de Lyon et un voyage à hauts risques à Marseille. Au terme de ce triptyque, le LOSC saura s'il a les épaules pour succéder à Marseille au palmarès de la L1.

Le mental, justement, les Parisiens l'ont retrouvé sur la scène européenne. Le PSG  a réussi à se sortir sans trop de dégâts du froid biélorusse et a déjà un pied en 8e de finale de l'Europa League après le nul sur le terrain du BATE Borisov (2-2). Les Parisiens, à l'arrêt depuis deux journées en L1, ont surtout retrouvé de la confiance et de belles ressources qui leur ont permis de revenir deux fois au score. Un bon galop d'essai pour Paris avant un voyage couperet à Nice qui pourrait soit le relancer soit sonner le glas de ses ambitions. Les Niçois, qui restent sur une série compliquée, ont plongé au classement et ne comptent désormais que deux points d'avance sue le premier relégable. Ce match revêt donc de l'importance également pour les Aiglons qui ne doivent plus perdre trop de points en route.

Enfin, dans la soirée, les Rennais passeront un bon test à Toulouse, surtout sans Brahimi, leur arme offensive maîtresse. Malgré le retour des gros (Marseille, Lyon), Rennes fait de la résistance, et ce déplacement chez des Toulousains pour le moins irréguliers peut lui permettre de s'accrocher au podium.