Lièvremont: "un rendez-vous majeur"

Publié le , modifié le

Le XV de France va connaître "un rendez-vous majeur" face à l'Afrique du Sud, samedi au Cap lors de la tournée estivale française, et devra livrer "une énorme performance" pour rééditer la victoire du mois de novembre, quand les Français les avaient "battus à leur propre jeu."

Quel est l'enjeu de ce test-match ?
"Venir défier les Sud-Africains sur leurs terres, c'est toujours un évènement majeur. C'est toujours LE test, en tout cas dans la dimension athlétique. Personne ne niera l'importance de l'aggressivité dans le rugby sud-africain. Ce sont certainement les joueurs les plus athlétiques, les plus physiques au monde. Venir les affronter chez eux à cette époque de l'année, après une bonne victoire de l'équipe de France où on les avait battus à leur propre jeu, c'est forcément un rendez-vous majeur."

En quoi les Sud-Africains seront-ils différents de ceux qui se sont inclinés à Toulouse en novembre ?

"Certainement plus de fraîcheur. Ils sont en pleine saison, ils ont gagné le Super 14 avec deux équipes sud-africaines en finale. Ils ont su s'adapter au changement de règles avec à mon avis un rugby plus complet, avec des joueurs sur le fond du terrain comme Aplon, Kirchner qui est un excellent contre-attaquant et Habana qu'on ne présente plus. C'est une équipe très forte physiquement, qui utilise toujours les mêmes armes et s'appuie beaucoup sur sa troisième ligne que j'ai trouvé excellente à Cardiff, avec Louw notamment qui est un joueur très complet, Spies et Burger (et aussi) la qualité du jeu au pied de leur ouvreur. C'est une référence en terme de rugby. Il faudra vraiment une énorme performance de l'équipe de France pour l'emporter."

Quelles sont les clés du match côté français ?
"Il va falloir être très fort, opposer notre collectif à la puissance individuelle des Sud-Africains, notamment sur les phases statiques. La mêlée, psychologiquement, physiquement, en terme de gain de ballon, est dans toutes les têtes. Il y a l'importance de les contrer sur leurs ballons portés toujours très bien organisés, d'être très performant dans le jeu au pied souvent millimétré (côté sud-africain) avec lequel ils récupèrent beaucoup de ballons et d'occasions d'essais. Gagner le ballon, arriver à les déplacer, à retrouver de la cohésion offensive. Tenir le rythme, aussi, et retrouver de la cohésion dans notre rugby."

AFP