Les Waratahs pour conjurer le sort face aux Crusaders

Les Waratahs pour conjurer le sort face aux Crusaders

Publié le , modifié le

Les Australiens des Waratahs tenteront samedi, à domicile à Sydney, de remporter enfin le Championnat des provinces de l'hémisphère sud de rugby, face aux Néo-Zélandais des Canterbury Crusaders, contre qui ils ont perdu leurs deux premières finales de Super15.

La défaite en finale de l'édition 2008, le dernier des sept titres des  Crusaders, hante peut-être encore l'esprit des Australiens, qui s'étaient  inclinés 20 à 12 après avoir mené 12 à 3 au bout de 25 minutes. Trois ans plus tôt, les joueurs de la Nouvelle-Galles du Sud avaient été  battus 35 à 25 en finale, et ils restent sur une série de 11 défaites face aux  Crusaders, détenteurs du record du nombre de titres. Mais les Waratahs version 2014, bardés d'une cohorte d'internationaux  australiens (Ashley-Cooper, Beale, Folau, Foley, Hooper, Palu...), se  présentent en grande forme. Premiers de la saison régulière, invaincus depuis huit matchs, ils  possèdent la meilleure attaque (en terme de points et d'essais inscrits), la  meilleure défense, et dans leurs rangs le meilleur réalisateur (Foley) et le  meilleur marqueur d'essais (Folau).

Probants vainqueurs de leurs compatriotes des ACT Brumbies en demi-finale  (26-8), ils sont de plus invaincus à domicile dans leur antre de l'Allianz  Stadium... où ils ne disputeront cependant pas la finale puisqu'ils ont opté  pour l'ANZ Stadium, à la capacité plus importante !

Conquête ou contre-attaque ?

Une décision saluée par l'entraîneur des Crusaders Todd Blackadder: "Jamais  je ne renoncerai à jouer devant mon public... Je ne pense pas que pour eux cela  fasse une différence. Mais pour nous, jouer terrain neutre joue au niveau  psychologique. C'est fantastique!" La province de Christchurch, qui a disputé tous les play-offs depuis 2002,  s'est elle débarrassée en demi-finale des Sud-Africains des Natal Sharks (38-6)  pour rallier sa première finale depuis 2011 (défaite 18-13 face aux Australiens  des Reds).

Pour tenter de succéder au palmarès à ses compatriotes des Waikato Chiefs  (NZL), vainqueurs des deux dernières éditions, elle pourra aussi compter sur  ses nombreux All Blacks, dont Dan Carter qui, depuis sa blessure à un tendon  d'Achille mi-novembre, n'a disputé que les trois derniers matchs des Crusaders,  au poste de premier centre où il sera encore aligné samedi. Devant, Flynn, Owen Franks, Whitelock et McCaw, absent la plupart de la  saison en raison de blessures, et Kieran Read, élu meilleur joueur du monde en  2013, forment eux l'ossature d'un pack redoutable.

Historiquement, la victoire finale revient le plus souvent à l'équipe qui  domine en conquête, où les Crusaders semblent avoir l'avantage. Les Waratahs,  dont le jeu est davantage basé sur la contre-attaque, conjureront-ils le sort ?

    Les équipes :
    Waratahs (AUS): Folau - Alofa, Ashley-Cooper, Beale, Horne - (o) Foley, (m)  Phipps - Hooper (c), Palu, Hoiles - Douglas, Potgieter - Kepu, Polota Nau,  Robinson.
    Remplaçants: Latu, Tilse, Ryan, Skelton, Chapman, McCutcheon, McKibbin,  Naiyaravoro, Carraro, Betham.
    Entraîneur: Michael Cheika
    Crusaders (NZL): Dagg - Fonotia, Crotty, Carter, Nadolo - (o) Slade, (m)  Ellis - Todd, Read (c), McCaw - Whitelock, Bird - O. Franks, Flynn, Crockett.
    Remplaçants: Funnell, J. Moody, Laulala, Tupou, Taufua, Heinz, Taylor,  McNicholl.
    Entraîneur: Todd Blackadder
    Arbitre: Craig Joubert (RSA)

AFP