Ben Tapuai (Australie) plaqué par le All Black Conrad Smith sous le regard de Liam Messam (Nouvelle-Zélande)
Ben Tapuai (Australie) plaqué par le All Black Conrad Smith sous le regard de Liam Messam (Nouvelle-Zélande) | PATRICK HAMILTON / AFP

Les Wallabies résistent aux All Blacks

Publié le , modifié le

Après 16 victoires consécutives, les All Blacks ont été tenus en échec (18-18) sur la pelouse de Brisbane par des Wallabies volontaires. Le record du monde détenu conjointement par la Nouvelle-Zélande de la fin des années 60, et par l'Afrique du Sud de 1997-98 dirigée par Nick Mallett, tient donc toujours (17 succès de rang contre des nations majeures). Dan Carter a manqué le drop de la gagne après la sirène.

Menés 15-6 à la 51e minute, les Champions du monde sont revenus au score pour ensuite passer devant grâce à la botte de leur magnifique ouvreur, auteur de la totalité des points de sa formation. Mais les Wallabies ont eu le mérite d'y croire jusqu'au bout pour égaliser sur une sixième pénalité, signée Mike Harris à la 74e minute. Les Australiens ont alors effectué le siège du camp adverse sans toutefois trouver la faille. 

Steve Hansen (entraîneur de la Nouvelle-Zélande): "C'est probablement le pire match de rugby dans lequel j'ai été impliqué, mais au final, on arrache le nul et je crois que l'Australie est satisfaite aussi de ce résultat. Nous sommes vraiment déçus, car nous avons concédé trop de pénalités, commis trop de fautes facilement évitables. Certaines ont été causées par l'Australie qui a bien joué le coup, d'autres non".

Les deux équipes ont refusé le nul

Après deux minutes d'arrêts de jeu, Monsieur Joubert a alors accordé une pénalité aux Blacks qui auraient pu taper en touche et se satisfaire de ce match nul heureux vu les circonstances. Mais Richie Mc Caw, le capitaine courage de cette équipe pas comme les autres, a décidé de prendre la mêlée et les visiteurs ont percé la défense jaune et verte pour se retrouver sur les 22 adverses. Après quelques pick and go, Carter a été servi dans l'axe pour le drop de la victoire... sauf que le ballon est passé légèrement à côté du poteau droit. Et voilà comment on passe à côté d'un record mythique !

Robbie Deans (entraîneur de l'Australie): "Les joueurs sont bien sûr frustrés, car ils auraient pu gagner ce match. Nous sommes déçus du résultat final, mais je crois que les All Blacks le sont aussi. Nous avons bien défendu, nous sommes allés au contact et cela a payé aujourd'hui".

Avant la rencontre les All Blacks étaient déjà assurés de conserver la Bledisloe Cup, le Trophée remis en jeu chaque année entre les deux pays, après avoir remporté les deux manches précédentes, disputées dans le cadre du Four Nations, la compétition de l'hémisphère sud regroupant la Nouvelle-Zélande, l'Australie, l'Afrique du Sud et l'Argentine.

Le troisième ligne de l'Australie, Scott Higginbotham, a été cité à comparaître devant une commission de discipline pour deux coups portés sur le Néo-Zélandais Richie McCaw. "Les deux incidents se sont produits à la 26e minute", précise la fédération australienne. Les images télévisées avaient notamment montré le joueur (26 ans, 21 sélections) en train d'asséner un coup de tête au capitaine des All Blacks dans une altercation dans un ruck. L'audition se tiendra lundi par visioconférence, a ajouté l'ARU. Une sanction pourrait le priver d'un ou plusieurs matches de la tournée d'automne en Europe que les Wallabies débuteront le 10 novembre en France. Ils affronteront ensuite l'Angleterre, l'Italie et le pays de Galles.