Robbie Deans
Le sélectionneur néo-zélandais de l'Australie Robbie Deans | AFP - GREG WOOD

Les Wallabies focalisés sur la France

Publié le , modifié le

Si la tournée de l'équipe d'Australie la mène en Angleterre, en Italie et au Pays de Galles, Robbie Deans, son entraîneur, n'a pas caché l'importance qu'il accorde au 1er test-match, contre la France: "Le tout premier (test-match) est primordial pour nous. Les Français ont déjà exprimé combien c'était aussi important pour eux. Nous allons jouer le week-end de l'Armistice, aussi l'histoire laisse à penser qu'ils donneront cher de leur peau en cette circonstance".

Les Français savent que les Australiens ne sont pas venus en Europe pour faire du tourisme. Après le match nul conquis contre les All Blacks lors de la Bledisloe Cup (18-18), l'équipe d'Australie est clairement focalisée sur le test-match de samedi prochain au Stade de France contre les Bleus. Robbie Deans, le sélectionneur, n'en a pas fait mystère au moment de s'envoler pour la tournée: "Le tout premier (test-match) est primordial pour nous. Les Français ont déjà exprimé combien c'était aussi important pour eux. Nous allons jouer le week-end de l'Armistice, aussi l'histoire laisse à penser qu'ils donneront cher de leur peau en cette circonstance. Et c'est notre premier match à l'extérieur aussi il est très important que nous réussissions un bon départ. Si nous le faisons, ce sera un vrai stimulant pour le groupe."

Classés deuxièmes derrière les Champions du monde néo-zélandais, les Wallabies savent qu'ils doivent réussir une bonne tournée européenne pour conserver leur classement en vue de la Coupe du monde 2015 dont le tirage au sort aura lieu le 3 décembre prochain. Mais Anglais, Français et Gallois sont dans la même situation. L'Angleterre, la France et le pays de Galles sont respectivement 4e, 5e et 6e, des places qui ne les protègent pas, lors du tirage au sort, de la présence dans leur groupe d'un des quatre premiers dont les tout puissants All Blacks. "Les classements sont importants, mais pas plus que le fait de disputer des tests-matches" a toutefois souligné Robbie Deans.

De son côté le capitaine des Wallabies, Nathan Sharpe, qui effectue sa dernière tournée avant de prendre sa retraite, a déclaré qu'il espérait quitter le rugby sur une grande performance comme celle de terminer la série de quatre tests invaincue, ce qui n'est pas arrivé depuis 1996. "Cela ne s'est pas produit souvent. Et c'est ce à quoi nous aspirons tous fermement, aussi nous disputerons chaque test avec l'objectif et l'envie de le gagner" a conclu Deans. L'Australie affronte la France le 10 novembre, l'Angleterre le 17 novembre, l'Italie le 24 novembre et enfin le Pays de Galles le 1er décembre.