Duane Vermeulen, Toulon, Afrique du Sud
Le joueur de Toulon, Duane Vermeulen | DPPI - PAUL GREENWOOD

Les Springboks avec un accent de Top 14 contre le XV de France

Publié le , modifié le

Le troisième ligne Warren Whiteley sera le capitaine de Springboks à forte coloration bleu, blanc, rouge qui accueilleront en juin le XV de France, a annoncé mardi le sélectionneur national sud-africain Allister Coetzee.

Pour affronter les Bleus, Coetzee et son staff ont rappelé six joueurs d'expérience, dont le centre et vainqueur de la Coupe du monde 2007 Frans Steyn, qui évolue à Montpellier et n'avait plus porté le maillot vert et or depuis 2012. D'autres "Français" figurent parmi ces grands anciens rappelés dans l'effectif sud-africain, comme le troisième ligne de Toulon Duane Vermeulen et le centre Jan Serfontein, en instance de départ des Bulls de Pretoria pour Montpellier.

Francois Hougaard, Coenie Oosthuizen et Chiliboy Ralepelle, qui a joué au Stade Toulousain, complètent ce bataillon des rappelés, qui totalisent à eux seuls plus de 200 sélections chez les Boks. Dernière touche française, Steven Kitshoff, qui vient de rentrer au pays, chez les Stormers, en provenance de Bordeaux-Bègles où il a passé deux saisons, a été confirmé au poste de pilier.

Changement de capitaine

A cette infusion d'expérience, le sélectionneur a injecté une forte dose de jeunesse en retenant huit nouveaux joueurs: Lukhanyo Am, Andries Coetzee, Ross Cronje, Dillyn Leyds, Raymond Rhule, Courtnall Skosan, Ruan Dreyer et Lizo Gqoboka. Pour le poste de capitaine, laissé vacant après le départ à la retraite internationale d'Adriaan Strauss, Coetzee a décidé de faire confiance au troisième ligne des Lions Warren Whiteley, 29 ans.

"Warren est l'un des leaders du rugby sud-africain depuis de nombreuses années", a justifié le coach. Trois test-matches sont prévus contre le XV de France, à Pretoria le 10 juin, à Durban le 17 et à Johannesburg le 24. Les Springboks ont vécu une année 2016 cauchemardesque avec huit défaiteS en douze matchs. Leur tournée en Europe en novembre a été particulièrement catastrophique avec trois défaites en Angleterre (37-21), au Pays de Galles (27-13) et surtout en Italie (20-18). La France a terminé troisième du dernier Tournoi des Six nations.

Le groupe Springbok:

Piliers: Ruan Dreyer (Lions), Steven Kitshoff (Bordeaux-Bègles/FRA), Frans Malherbe (Stormers), Tendai Mtawarira (Sharks), Lizo Gqoboka (Bulls), Coenie Oosthuizen (Sharks)
Talonneurs: Malcolm Marx (Lions), Bongi Mbonambi (Stormers), Chiliboy Ralepelle (Sharks)
Deuxièmes lignes: Lood de Jager (Bulls), Pieter-Steph du Toit (Stormers), Eben Etzebeth (Stormers), Franco Mostert (Lions)
Troisièmes lignes: Siya Kolisi (Stormers), Jaco Kriel (Lions), Oupa Mohoje (Cheetahs), Duane Vermeulen (Toulon/FRA), Warren Whiteley (Lions)
Demis de mêlée: Ross Cronje (Lions), Francois Hougaard (Worcester/ENG), Rudy Paige (Bulls)
Ouvreurs: Elton Jantjies (Lions), Frans Steyn (Montpellier/FRA)
Centres: Lukhanyo Am (Sharks), Damian de Allende (Stormers), Jesse Kriel (Bulls), Jan Serfontein (Bulls)
Ailiers: Dillyn Leyds (Stormers), Raymond Rhule (Cheetahs), Courtnall Skosan (Lions)
Arrière: Andries Coetzee (Lions)

AFP