Nathan Sharpe
Le capitaine australien Nathan Sharpe, tenu en échec par ses adversaires | AFP - GREG WOOD

Les Samoa tombent l'Australie

Publié le , modifié le

Les Samoa ont décroché une victoire surprise en déplacement en Australie (32-23). Un succès flatteur à une semaine de l'ouverture du Tri-nation. Méfiance pour les Wallabies qui retrouveront les Samoa dans le groupe D, durant la Coupe du monde.

Les Samoa ont signé une victoire  historique contre l'Australie (32-23) samedi en test-match au stade Olympique  de Sydney, la première contre les Wallabies en cinq confrontations depuis 1991. Six jours avant son entrée dans le Tri-nations face à l'Afrique du Sud,  l'Australie, qui avait laissé quelques titulaires au repos, a été dépassée par  l'engagement et l'enthousiasme des Samoans. "Je ne trouve pas les mots, a déclaré très ému le capitaine des Samoa,  Mahonri Schwalger, après le coup de sifflet final. "Nous ne les avons pas  lâchés pendant 80 minutes et ne leur avons jamais laissé une chance".

Les Australiens "pris physiquement"

Les Australiens ont reconnu avoir été "pris" physiquement. "Nous avons été  dominés dans les un contre un, ils ont été très forts en défense et sur les  zone de rucks, où ils ont récupéré de nombreux ballons", a souligné Robbie  Deans, l'entraîneur des Wallabies. "C'était notre premier match, et nous le savions. Cela a sonné le réveil et  nous rappelle ce qui nous attend dans six jours", face aux Springboks, samedi  23 juillet, a poursuivi Robbie Deans. L'Australie a dû attendre d'être menée 17-0 à la demi-heure, et d'être en  supériorité numérique après l'exclusion temporaire de Leo, pour réagir (13-17,  41), grâce notamment à un essai de l'ailier Digby Ioane et à la botte de Matt  Giteau, auteur au total de 16 des 23 points de son équipe.  L'ouvreur permettait à l'Australie de recoller au score sur une nouvelle  pénalité dès la reprise (13-17).

Mais quatre minutes plus tard, le deuxième ligne Kane Thompson, lancé à  toute vapeur par son N.8 George Stowers, relançait la machine samoane en  inscrivant un troisième essai samoan. Puis le centre George Pisi, au milieu  d'une forêt d'Australiens, aplatissait à la réception d'un coup de pied à  suivre de Tuilagi (54). Menés 29 à 13, les Wallabies ne sont jamais parvenus à combler leur retard,  en dépit des entrées du demi de mêlée Will Genia et de Kurtley Beale à  l'arrière. Les Samoans n'ont pas laissé échapper cette victoire historique,  effaçant au passage le souvenir cuisant de leur précédente visite à Sydney, qui  s'était achevée par une déroute (74-7) en 2005.