Les Samoa dominent les Français

Publié le , modifié le

Les Samoa ont battu l'équipe de France (22-6), lundi à Perpignan, lors de la dernière journée de la phase de poules du Mondial-2013 de rugby à XIII. Les deux équipes étaient déjà qualifiées pour les quarts de finale. Les Samoa y seront opposés aux Fidji, la France à l'Angleterre.

Déjà assurés de leur participation aux quarts de finale, les treizistes  tricolores, qui avaient comme objectif de s'emparer de la 2e place de la poule  pour échapper aux Anglais, larges vainqueurs des Fidji (34-12), ne sont pas  parvenus à faire trembler les Samoans plus mobiles et agressifs, auteurs de  quatre essais par Vidot, Milford, Godinet et Moors.

Après un score de parité (6-6) à la pause, les Français ont craqué sous les  coups de butoir des Samoans, qui ont toujours battu la France en Coupe du monde  (en 1995 et 2008). Les Samoa rencontreront les Fidji en quart de finale. Laminés par les champions du monde néo-zélandais (0-48) le 1er novembre,  les équipiers de Rémi Casty, promu capitaine en l'absence d'Olivier Elima  (acromio-claviculaire) et futur joueur des Sydney Rosters, ont été cueillis à  froid par un essai de Vidot (0-6, 4e). Avec l'appui d'une forte tramontane catalane, les Samoans, qui avaiennt  étrillé la Papouasie-Nouvelle Guinée (38-4), un adversaire que la France avait  eu toutes les peines du monde à battre(9-8), ont dominé la rencontre, se  montrant même trop fougueux au point de se faire huer par les spectateurs mécontents après une double agression sur Barthau. L'arbitre néo-zélandais  Henry Perenara n'avait lui rien trouvé à dire.
   
La France a eu le mérite de profiter de l'exclusion temporairement Masoe  pour revenir au score avec un essai d'Escaré (6-6, 32e). Mais, au retour des vestiaires, Milford, la vedette samoane se jouait de la  défense des Bleus pour marquer entre les poteaux(6-12, 46e). Godinet creusait  l'écart (6-16, 61e). Un tentative d'essai de Winterstein était refusée après arbitrage video,  mais les Tricolores, qui passaient leur temps à défendre, subissaient les  multiples assauts des joueurs du Pacifique avant d'encaisser un quatrième essai  par Moors (22-6, 75e)..