Harlequins BO 102012
Le joueur des Harlequins George Robson (à droite) prend le dessus sur Johannes Blaauw | AFP

Les Harlequins dominent Biarritz

Publié le , modifié le

Les Harlequins ont remporté une victoire impressionnante face à Biarritz en ouverture de la H Cup (40-13). Après une première période équilibrée (13-13), les Basques ont cédé face à la puissance et le dynamisme des Londoniens.

Le Biarritz Olympique aura fait illusion pendant 40 minutes. Même réduits à 14 pendant une partie de cette première période après l'exclusion temporaire de leur Australien Haylett-Petty à la 18e minute, les Basques ont rivalisé avec les champions d'Angleterre en titre. Heguy (24e) avait ainsi répondu à un essai inaugural de Care (7e), et Peyrelongue rétorquait parfaitement à Botica dans l'exercice des pénalités tant et si bien que les deux équipes rejoignaient les vestiaires sans s'être départagées (13-13). Mais Biarritz, en mal de confiance après son entame idéale en Top 14 et qui restait sur quatre défaites de rang, était vite repris par ses démons dès l'entame de la seconde période.

Plus conquérants en mêlée, les Harlequins voyaient leur domination territoriale récompensée par un essai en force signé Buchanan (20-13, 45e) et Botica, impérial au pied, donnait de l'air aux Anglais (26-13, 65e). Euphoriques, les Londoniens déroulaient ensuite leur rugby rouleau-compresseur et marquaient deux nouveaux essais, par Turner-Hall, à la suite d'un exploit personnel (33-13, 68e), puis par Stegmann, qui inscrivait juste avant la fin l'essai du bonus offensif (40-13, 79e). Au final, Biarritz n'aura pas inscrit un seul point au cours de cette seconde période cauchemardesque.

Julien Lamotte