Le trophée remis chaque année au vainqueur de la H Cup
Le trophée remis chaque année au vainqueur de la H Cup | @francetvsport

Les Fédérations soutiennent l'ERC

Publié le , modifié le

Les fédérations française, irlandaise, écossaise, italienne et galloise de rugby ont confirmé jeudi qu'une compétition européenne à 20 clubs sous l'égide de l'ERC "sera bien organisée" en 2014-2015, "quel que soit le nombre de pays participants". Réunies à Dublin jeudi, ces cinq fédérations ont donc renouvelé sans surprise leur confiance en l'ERC, société organisatrice des actuels tournois européens, alors que les clubs français (LNR) et anglais (PRL) ainsi que les provinces galloises ont lancé un projet alternatif pour la saison prochaine.

Ce projet de nouvelle compétition, baptisée Rugby Champions Cup, souhaitée par les Anglais et les Français, avaient mis dans l'embarras l'ERC qui n'entend abandonner ses prérogatives, mais aussi les Fédérations qui se trouvaient devant un choix cornélien et qui donc, a priori, ont choisi de se ranger derrière l'organisateur historique.

Les Fédérations choisissent la légitimité

"Les cinq fédérations ont tenu à réaffirmer leur accord sur le nouveau format de compétition et de répartition financière décidé" fin octobre, indique un communiqué commun diffusé jeudi soir. "Une compétition européenne sera bien organisée la saison prochaine sur un format sportif et économique optimisé, avec 20 équipes quel que soit le nombre de pays participants", est-il ajouté. Les fédérations présentes se sont également dites prêtes à poursuivre "la réflexion sur la gouvernance (...) pour une optimisation du fonctionnement interne" de l'ERC, dont l'actionnariat est actuellement partagé entre les fédérations des six nations majeures et les clubs français et anglais.

Les Anglais poursuivent leur projet 

Une des causes de la crise actuelle est la revendication par les clubs français et anglais d'un plus grand pouvoir dans l'organisation des compétitions européennes.La dernière réunion à Dublin avait déjà satisfait à d'autres exigences des clubs, en actant une réduction du format de la plus prestigieuse compétition continentale de 24 à 20 participants, avec une qualification au mérite. Les bénéfices seront également répartis en trois tiers égaux entre clubs français, anglais, celtes et italiens (au lieu respectivement de 25%, 25% et 50% jusqu'à présent).

Dans un communiqué, la Ligue anglaise a répondu qu'elle "prenait note" de l'annonce des fédérations. Elle a aussi pointé "qu'il n'y a aucun détail concernant les équipes engagées ou le format de la compétition en l'absence d'autant d'équipes", en référence à l'adhésion à la RCC des clubs français, anglais et des provinces galloises. "Par conséquent, nous allons continuer à bâtir le projet de Rugby Champions Cup". conclut le communiqué de la Ligue anglaise.

Christian Grégoire