France Samoa David Lemi Florian Fritz 24112012
David Lemi (Samoa) retenu par Florian Fritz sous le regard de Pascal Papé (XV de France) | FIFE / AFP

Les Bleus conscients d’avoir remporté un succès important

Publié le , modifié le

Les joueurs de l’équipe de France peuvent s’enorgueillir d’avoir renversé une situation compromise contre les Samoa ce samedi au Stade de France. Cette courte victoire (22-14) permet aux Bleus d’enchainer un quatrième succès consécutif et d’insuffler la culture de la gagne comme a dit le capitaine courage Pascal Papé en conférence de presse.

"La confiance vient en gagnant des matches", a confié le 2e ligne du Stade Français, encore à son aise dans le combat rapproché. "On a la sensation d’avoir fait du bon boulot", a-t-il poursuivi. "Physiquement, ça a été le match plus dur dans les affrontements. Ils ont tous des mensurations énormes. On a peut-être subi mais on a su garder un bon état d’esprit. Pas un mec n’a gueulé après le deuxième essai. On est restés sereins. Ca prouve qu’il y a du caractère dans cette équipe". Avant de féliciter l’adversaire. "C’était compliqué. Cette équipe des Samoa a été énorme. Il faut la féliciter. Je veux remercier le public du Stade de France qui a été derrière nous tout le match". 

Papé: "C'est mieux d'avoir la culture de la gagne"

Des propos corroborés par ce diable de Frédéric Michalak, auteur de 19 points sur les 22 français (un essai et 14 pts au pied). "Il faut féliciter les Samoa. Ca a été un match très physique et on s’en est bien sorti à la fin. On est très content d’avoir pu gagner ce match-là. Trois victoires de suite, c’est très bien pour l’équipe", a expliqué la star de l’équipe de France.

Le Toulousain Census Johnston regrettait d’ailleurs les occasions manquées par la sélection de son pays. "On a fait un très non match il n’a pas manqué grand-chose pour qu’on batte la France pour la première fois. On essayera de nouveau. Je suis fier de ce qu’on a montré. On a prouvé qu’on a beaucoup progressé ces derniers temps".

Le mot de la fin revient à cap’tain Papé : "C’est une victoire méritée. On s’était fixé l’objectif de gagner les trois matches de la série, c’est fait. Ca fait même quatre de suite avec celui de juin en Argentine. C’est mieux d’avoir la culture de la gagne". La marque des grandes équipes, en effet.

Voir la video