Leinster-Ulster : la balade irlandaise

Leinster-Ulster : la balade irlandaise

Publié le , modifié le

La finale de la Coupe d'Europe de Rugby opposera samedi à Twickenham deux provinces irlandaises, l'Ulster et le Leinster. Cette dernière, tenante du titre, fait figure de grande favorite avec ses joueurs d'expérience (O'Driscoll, Sexton) mais l'Ulster, qui n'aura rien à perdre, a promis d'aborder cette finale en jouant de façon totalement décomplexée. Quoiqu'il advienne c'est bien le rugby irlandais qui sortira vainqueur de ce match.

RETROUVEZ EN DIRECT LA FINALE DE LA COUPE D'EUROPE DE RUGBY ENTRE L'ULSTER ET LE LEINSTER

Si le pays de Galles a fait main basse sur le Tournoi des VI Nations en réalisant le Grand Chelem, l'Irlande a pris sa revanche en club en plaçant deux provinces en finale de la H Cup. Fini le temps de l"hégémonie bicéphale anglo-française, y compris en Coupe d'Europe, l'heure est à la mise au vert. Pour la première fois de l'histoire dans cette compétition, la finale opposera donc deux provinces irlandaises, le Leinster et l'Ulster. Les premiers nommés partent néanmoins avec la faveur des pronostics, ne serait-ce que par leur plus grande expérience. Tenants du titre, les partenaires de Brian O'Driscoll visent la passe de deux, un exploit que seul Leicester a réussi à réaliser en 2001 et 2002.

Invaincus en Coupe d'Europe, les Leinstermen se sont également qualifier pour la finale de leur championnat et n'ont enregistré que trois défaites en 2011/2012. Et ce n'était pas contre l'Ulster qu'ils ont déjà battu deux fois cette saison. En tout cas, aucune de ces deux formations ne pourra miser sur un quelconque effet de surprise puisque tous les joueurs, ou presque, ont l'habitude de se côtoyer au sein du XV au Trèfle. Du côté de l'Ulster, on s’accommode très bien de la situation : "Nous serons les outsiders de cette finale et franchement cela me va très bien. Je pense que nous pourrons jouer totalement libérés, la pression sera sur eux", déclare Dan Tuohy, le deuxième ligne de Belfast. Cette finale sera également le dernier match de l'entraîneur de l'Ulster, Brian McLaughlin, qui ne poursuivra pas la saison prochaine, quelque soit le résultat.

O'Driscoll : "Ce sera un match très serré"

Le Leinster abordera cette rencontre quasiment au complet. Seul le trois-quart centre Eoin O'Malley, blessé au genou, sera absent tandis que les légendaires Gordon D'arcy et Brian O'Driscoll, un temps incertains, devraient tenir leur rang. Pour autant, "BOD" ne pavoise pas. "Nous avons seulement terminé avec huit points d’avance lors de notre dernier face-à-face. Alors, si vous m’offrez cette courte victoire maintenant, je la prends !", prévient O'Driscoll. "C’est bien d’avoir gagné ces deux fois, mais les deux équipes n’ont pas montré leur puissance toute la saison. Plusieurs de leurs joueurs clés leur ont parfois manqué. Nous savons que l’opportunité est énorme pour eux, d’autant plus que leur dernière victoire remonte à 1999. Leur appétit sera au moins aussi gros que le nôtre. Ce sera un match très serré".

Julien Lamotte