Thierry Dusautoir tente de regonfler les Bleus
Thierry Dusautoir tente de regonfler les Bleus | AFP

Le XV de France mise sur l'envie

Publié le , modifié le

En mode expérimental et après une "lourde" saison, le XV de France devra trouver encore un peu de souffle s'il veut mettre fin à une disette de 24 ans en sol australien, samedi (12h00) à Brisbane pour son premier test face à l'Australie.

A peine extirpé d'un championnat éreintant, avec seulement sept des titulaires qui ont débuté le 15 mars face à l'Irlande en clôture du Tournoi des six nations et privé de son capitaine Thierry Dusautoir, le XV de France cumule les handicaps. Il lui faudra cependant composer avec pour espérer enfin enclencher une dynamique de succès, à 15 mois seulement du Mondial en Angleterre.

Saint-André: "Les joueurs ont faim de ballon"

Les Toulousains Thierry Dusautoir, encore convalescent d'un biceps, Louis Picamoles, jugé hors de forme, Maxime Médard, touché à une cheville et Yannick Nyanga, blessé à un genou, doivent ainsi passer leur tour. En revanche, pas de répit pour Frédéric Michalak qui sera aligné à l'ouverture et avec une question en suspens: Tiendra-t-il le rythme international après avoir assisté des tribunes aux phases finales de Top 14 et de Coupe d'Europe avec Toulon ?

Le manager Philippe Saint-André rassure: ses joueurs "ont faim de ballon". C'est donc cet appétit qui devra faire tenir Brice Dulin et Rémi Lamerat, placés sur le banc du Suncorp Stadium une semaine après avoir disputé intégralement la finale du Top 14 perdue contre Toulon (18-10). Avec aussi une troisième ligne inédite Le Roux-Chouly-Ouedraogo, un talonneur, Guilhem Guirado, N.3 dans la hiérarchie mais titulaire en l'absence sur blessure de Kayser et Szarzewski, et un novice Félix Le Bourhis à l'aile.

L'Australie sur quatre victoires d'affilée...

Et du côté de l'Australie, l'équipe composée par le sélectionneur Ewen McKenzie propose aussi quelques innovations. Avec un mot d'ordre: priorité aux joueurs en forme. Le demi de mêlée Will Genia (26 ans, 55 sél) paye ainsi les mauvaises performances de son club, les Queensland Reds, et ne figure même pas sur la feuille de match, comme l'ouvreur Quade Cooper, blessé. A la place, une charnière peu expérimentée associant Nic White (23 ans, 10 sél) et Bernard Foley (24 ans, 4 sél), qui vivront leur première titularisation ensemble. 

Il faudra aussi être particulièrement vigilant en défense face à Israel Folau, l'arrière vedette des Wallabies, qui a inscrit 10 essais la saison passée, contribuant grandement au renouveau d'une équipe australienne qui surfe sur quatre victoires d'affilée. Mais sans doute la leçon de l'an dernier a-t-elle été apprise: les Bleus avaient tiré beaucoup de regrets de leur courte défaite à l'Eden Park face aux All Blacks (23-13) en ouverture de la tournée. Cette fois, il faudra partir pied au plancher et tenir la distance.

Composition des équipes:

Australie: Folau - Ashley-Cooper, Kuridrani, Toomua, Cummins - (o) Foley, (m) White - Hooper, Palu, Fardy - Carter, Simmons - Kepu, Moore, Slipper    

France: Bonneval - Huget, Fickou, Fofana, Le Bourhis - (o) Michalak, (m) Machenaud - Le Roux, Chouly, Ouedraogo - Maestri, Vahaamahina - Mas (cap), Guirado, Domingo
   
Remplaçants
Australie: Polata-Nau, Cowan, Ryan, Horwill, McCalman, Phipps, Beale, McCabe
France: Tolofua, Debaty, Slimani, Flanquart, Burban, Parra, Lamerat, Dulin
   
Arbitre: Craig Joubert (RSA)

Gilles Gaillard