Toulouse vs Toulon
La percée du Toulousain Huget face à Toulon | PASCAL PAVANI / AFP

Le Stade Toulousain sur le fil

Publié le , modifié le

Le Stade Toulousain a obtenu un court mais précieux succès devant Toulon (13-12) samedi lors de la 10e journée de Top 14. Une victoire laborieuse pour les hommes de Novès qui se sont heurtés à la densité défensive des Varois qui auraient pu refaire basculer le match en leur faveur dans les dernières minutes, sans trois échecs inhabituels de Jonny Wilkinson. Ce petit point d'avance suffit toutefois aux Toulousains pour prendre la tête du championnat.

Des Toulousains empruntés

Les Toulousains ont bafouillé leur rugby une mi-temps face à des Toulonnais sérieux et efficaces qui avaient atteint la pause avec une avance confortable (12-0), en bénéficiant d'un vent favorable et la réussite au pied de Frédéric Michalak. Avec cette aide naturelle, les Varois qui avaient à coeur d'effacer leur frustrant revers à Cardiff  en Coupe d'Europe, ce qui avait incité Bernard Laporte à remanier fortement son XV de départ, ont livré une première mi-temps sérieuse. Basée sur une défense de fer, empêchant les Toulousains de prendre de la profondeur, l'équipe toulonnaise a beaucoup joué dans le dos de ses adversaires, les contraignant à faire beaucoup d'efforts dans le jeu au près pour gagner quelques mètres de terrain.

Les Toulousains étaient d'ailleurs bien peu inspirés. Dusautoir et les siens ont accumulé les erreurs et les fautes, à l'image du carton jaune à l'ouvreur Jean-Pascal Barraque (30e), peu en vue pour sa première titularisation de la saison. Et Michalak en a donc profité pour "scorer".

Le vent tourne

Après la pause, les Toulousains, béficiant à leur tour du vent, revenaient à petits pas par deux pénalités de Barraque et Doussain avant de trouver  l'ouverture par un essai de Vermaak (71e) sur un ballon de récupération rapidement exploité, et sur lequel cette-fois les Toulonnais n'ont pas pu se replacer. Menés 13-12, les Varois auraient pu pourtant reprendre l'avantage. Mais trois ratés de Wilkinson, entré à la place de Michalak, (deux pénalités et un drop sur la sirène) dans les cinq dernières minutes ne leur permettaient pas de s'imposer. Et permettaient au contraire aux hommes de Guy Novès, malgré un match compliqué, d'enregistrer une sixième victoire consécutive à Ernest-Wallon.  

Déclarations

Romain Millo-Chluski (deuxième ligne du Stade toulousain): "On pousse un ouf de soulagement. Les consignes données à la mi-temps ont été très positives. Avec le vent dans le dos, il fallait occuper le terrain et à eux de remonter les ballons. On ne s'est pas affolé même si les dernières minutes n'étaient pas bonnes pour les cardiaques. Ce match aurait pu tourner à leur avantage avec les deux pénalités ratées, de Wilkinson. On est surtout content que l'équipe ait pu répondre présent, une semaine après les Saracens, en démontrant beaucoup de solidarité et d'abnégation dans les mauvais moments. On ne s'est pas démobilisé même si cela a été très dur par moments. Notre défense a été encore bonne aujourd'hui en n'encaissant pas d'essai. L'essentiel a été d'avoir tenu bon et d'avoir ces quatre points pour la suite du championnat".

Frédéric Michalak (demi d'ouverture de Toulon): "C'est frustrant de perdre mais il ne faut pas en vouloir aux joueurs, à l'état d'esprit. On voulait surtout se retrouver en défense et on a répondu présent de ce côté-là. Quand en première mi-temps, les Toulousains ne mettaient pas les points au pied, cela nous a a rassurés. A 12-0 à la mi-temps à Ernest-Wallon en général c'est plutôt bon signe. Ensuite, on a défendu mais ils reviennent au score et on s'est accroché en défense et on a peut-être trop subi les assauts des Toulousains, qui n'arrivaient pas malgré tout à enchaîner leur jeu. Un turnover dans nos 22 mètres leur a permis de marquer cet essai. C'est dommage.  Nous on retient le bon état d'esprit et la volonté de se faire  plaisir. Bien sûr ce n'est pas un match gagné mais dans les têtes il y avait du coeur et c'est le plus important. On avait simplement besoin de se retrouver sur les valeurs simples du rugby.

Vidéo: Le résumé de Toulouse - Toulon

Voir la video

Christian Grégoire