Gonzalo Quesada (Stade Français)
Gonzalo Quesada (Stade Français) | AFP PHOTO / THIERRY ZOCCOLAN

Le Stade Français rate la Coupe d'Europe

Publié le , modifié le

Victorieux (20-6) à Jean-Bouin une semaine après leur succès (30-29) à l'aller, les London Wasps ont validé leur billet pour la prochaine Coupe d'Europe qui remplacera la H Cup à partir de la saison 2014-15. Les Anglais ont pris les devants d'emblée pour ne jamais céder, se montrant plus ambitieux et plus agressifs que les Parisiens, très décevants dans ce choc entre les 7e des championnats anglais et français.

Les Wasps ont mieux débuté la partie. Dès la 5e minute, Bonneval était contraint de reprendre Masi quasiment sur la ligne d’en-but. Les Londoniens parvenaient à scorer deux minutes plus tard : le premier lancer de Sempere était contré, Goode montait une chandelle que récupérait James Haskell qui s’infiltrait pour trouver du soutien à l’intérieur. Le ballon filait sur l’aile pour Varndell qui aplatissait en coin. Goode transformait (0-7).

Paris s'accroche

Le Stade Français réagissait au quart d’heure de jeu grâce à une pénalité de 40 mètres signée Jules Plisson après une faute des Wasps dans la zone d’affrontement (3-7). Les Parisiens commençaient à dominer la rencontre en mettant davantage d’intensité. Après un ballon anglais gardé au sol, Plisson avait l’occasion de rajouter trois points mais l’ouvreur international ratait la cible des 35 m.

Les Wasps se voyaient ensuite refuser un essai –signé Simpson- pour un plaquage haut sur Bonneval (28e). Dans la foulée, Flanquart et Haskell s’échangeaient des coups et l’arbitre leur adressait un carton jaune à chacun. Digby Ioane, qui avait chargé sur l’essai refusé, était lui contraint de sortir pour laisser place à Bosman.

Les Wasps sereins

Les Jaune et Noir reprenaient quatre longueurs d’avance à cinq minutes de la pause suite à une pénalité de Goode consécutive à une faute d’Arias, pénalisé pour avoir empêché les Wasps de jouer rapidement une pénalité à la main (6-10 à la pause).

Juste avant l’heure de jeu, les Wasps manquaient le coche : un essai de Varndell était refusé pour un en-avant de Masi. Mais les visiteurs parvenaient à tuer le suspense quelques instants plus tard grâce à un essai transformé signé Thompson (6-17, 62e). Une ultime pénalité de Goode (76e) venait sceller l'issue d'un match plié depuis longtemps. 

Grégory Jouin @GregoryJouin