Stade Français groupe supporteurs 2011
Les joueurs et les supporteurs du Stade Français | AFP - Franck Fife

Le Stade Français en démonstration

Publié le , modifié le

Le Stade Français a surclassé Bucarest (49-3), vendredi lors de la 2e journée de Challenge européen, assurant le bonus offensif avant la demi-heure de jeu pour inscrire sept essais au final. Vainqueurs à Worcester (23-14) il y a huit jours en ouverture, les Parisiens prennent la tête du groupe 1, avant de se rendre à Parme le 10 décembre pour la 3e journée.

Les Parisiens font tourner...

Vendredi, l'équipe de Michael Cheika, sans plusieurs cadres au repos, n'a eu besoin que de quatre minutes pour inscrire leur premier essai, par Antoine Burban à la suite d'une touche. Doublant la mise dix minutes plus tard par Francis Fainifo en bout de ligne, les Parisiens ont ensuite pu compter sur la domination de leur pack pour assurer le bonus. Ils inscrivaient, en effet, deux essais de suite sur ballon porté (19, 26), puis ajoutaient une cinquième réalisation pour regagner les vestiaires l'esprit léger (35-3), avec en prime un 100% au pied de Jérôme Fillol. Alors que Cheika procédait à une large revue d'effectif, il ne restait plus qu'à gérer la seconde période, ponctuée de deux essais, tandis que les valeureux mais médiocres Roumains se voyaient refuser un essai à la vidéo.

Bordeaux facile, Perpignan sombre

Jeudi, Bayonne s'est imposé dans son duel franco-français contre Bordeaux-Bègles (20-3) pour prendre la tête de la Poule  3, tandis que Perpignan a sombré à Newport (23-13) dans la Poule 4. Bayonne, vainqueur avec bonus lors de la journée inaugurale chez les  Italiens de Rovigo (43-10), a remporté sa deuxième victoire consécutive en Challenge et s'est installé provisoirement en tête de la Poule 3, avant la  confrontation entre les Wasps et Rovigo dimanche.

Dans la poule 4, Perpignan, laborieux vainqueur à domicile d'Exeter la semaine dernière (15-12), n'est pas parvenu à sortir de son marasme contre  Newport. Défait lors des cinq dernière journées de Top 14, l'Usap n'a jamais été en mesure de revenir au score après les essais de Lewis Evans (12) et Adam Jones (24), ne parvenant à inscrire un essai par Adrien Planté qu'après la sirène, et laissant donc les Gallois prendre 5 points d'avance en tête de la poule.

Gilles Gaillard