Stade Français
La joie des joueurs du Stade Français | AFP - Bertrand Gallois

Le Stade Français déroule, Bourgoin trébuche

Publié le , modifié le

Le Stade Français a débuté avec fracas sa campagne de Challenge européen, en dominant largement les Italiens de Parme (57-6) en ouverture de la compétition jeudi à Paris. Dans l'autre match avancé de cette 1re journée, Bourgoin a été battu, non sans avoir bien résisté (22-16) sur la pelouse de Newcastle.

Les Parisiens n'ont pas mis longtemps à entrer dans la partie. A peine une petite pénalité concédée et trois points pour les Italiens, et la machine  du Stade s'est mise en route. La cause était déjà entendue à la mi-temps. Neuf essais plus tard, les hommes de Cheika avaient fait le boulot et même davantage, au terme d'une rencontre qu'ils ont dominée de la tête et des épaules, profitant des largesses défensives des joueurs de Parme pour s'offrir de belles séquences et mettre du mouvement. L'entraîneur australien du Stade Français a alors pu faire tourner son effectif, sans que l'efficacité ne s'en ressente.

Le club parisien, absent de la "grande" Coupe d'Europe pour la première fois  depuis 2002, et qui, du coup, peut faire de cette autre épreuve européenne un objectif atteignable, a donc inscrit neuf essais dont les deux premiers par ses espoirs,  l'ouvreur Jules Plisson et le 3e ligne Hugues Briatte, titulaires pour  l'occasion. L'arrière écossais Hugo Southwell, les centres Guillaume Bousses et Brian Liebenberg, l'ailier Ollie Phillips et le demi de mêlée Benjamin Tardy ont chacun inscrit un essai et l'Argentin Martin Rodriguez s'est offert un doublé. Seule ombre au tableau, le Stade Français a perdu son pilier Rodrigo  Roncero, victime d'une déchirure aux ischio-jambiers de la jambe droite sur une  mêlée. Malgré tout, le Stade Français peut se satisfaire de cette sortie plutôt réussie, même si l'on peut considérer que son adversaire n'était sans doute pas armé pour tenir tête à son potentiel offensif. Reste que moralement; cela va faire grand bien.

Les Berjalliens auraient bien aimé surfer sur leur dernière victoire en championnat, qui s'était construite sur une belle solidarité, en confirmant à Newcastle. Mais il leur a manqué un peu d'épaisseur dans leur jeu, notamment en conquête pour surprendre leurs adversaires. Bourgoin a subi la loi des Anglais au Kingston Park. Malgré deux pénalités de Sébastien Laloo en début de partie, les "Falcons" ont  construit leur succès avec trois essais de Jeremy Manning, Joe Graham et Luke  Fielden. Les Berjalliens ont lutté sans succès pour revenir au score avec notamment un essai du talonneur remplaçant Jordan Merle. L'impact anglais était pourtant trop fort pour les Isérois qui, tout en se montrant combatifs en défense, ont eu du mal à construire des actions véritablement dangereuses.

Christian Grégoire