Julien Dupuy Stade Français VS Montpellier Top14 03 2011
Le demi de mêlée du Stade Français Julien Dupuy | AFP - PASCAL GUYOT

Le Stade Français dans la douleur

Publié le , modifié le

Le Stade Français s'est qualifié dans la douleur pour les demi-finales du Challenge européen, en éliminant Montpellier 32-28 en quarts de finale, vendredi soir au stade Charléty à Paris. Le club parisien, qui ne peut plus compter sur cette compétition pour disputer la Coupe d'Europe la saison prochaine n'est pas au bout de ses peines, puisqu'il retrouvera Clermont en demi-finales.

On annonçait les Parisiens très motivés pour cette rencontre, après avoir dit adieu à la phase finaledu Top 14 pour la deuxième année d'affilée. Avec leurs meilleurs joueursdisponibles (Palmer, Parisse, Haskell, Dupuy, Beauxis, Bastareaud, Southwell),  ils devaient prouver leur valeur face à des Montpelliérains, venus sansFulgence Ouedraogo, François Trinh-Duc, Julien Tomas, Mamuka Gorgodze...Il n'en fut rien. Il n'a fallu que cinq minutes aux Montpelliérains pourréaliser qu'avec un peu de culot et d'engagement physique, ils avaient largement leur chance. Leurs premières prises d'intervalle ont montré lesfailles parisiennes apparues tout au long de la saison: défense friable,Au bout de 21 minutes, les Héraultais menaient 16 à 0 après un essai del'ailier Dimitri Pelo (9) et un sans faute au pied de Benoît Paillaugue (4 sur 4) ! plaquages ratés, indiscipline, passes et placements offensifs imprécis... 

Il a fallu l'opportunisme d'Hugo Southwell, auteur d'un essai de 90 mètres après un ballon récupéré par Lionel Beauxis (28), la hargne d'un Julien Dupuy et d'un Sergio Parisse, qui a joué rapidement une pénalité pour un essai de Tom Palmer (30), pour entretenir l'espoir. Et rallumer la flamme du public clairsemé du stade Charléty Toujours brouillons et sans inspiration, les Parisiens ont tout de même pris la tête avec un essai de pénalité sur mêlée (54), après un essai refusé à Southwell, puis une quatrième réalisation signée Antoine Burban (59)... avant de se retrouver talonnés après deux pénalités en trois minutes de Lagarde, buteur après la blessure de Paillaugue ! Alternant l'envie et la résignation, la force et les fautes, ne sachant pas trop dans quel sens aller face à des Montpelliérains guère mieux inspirés mais désireux de donner du volume au jeu, les Parisiens s'appliquaient surtout à ne pas se laisser piéger et resserraient leur défense en défendant leurs cinq points d'avance. Supérieurs physiquement, ils n'en ont pas moins tremblé et aurait bien pu voir leur saison terminée sans des maladresses adverses en fin de match alors que Montpellier était tout près de conclure. 

L'essentiel est sauf pour le Stade Français qui n'a plus que cette compétition pour sauver sa saison. L'espoir est toujours là mais un titre est encore loin. D'autant qu'il faudra se débarrasser de Clermont, qui se trouve quasi dans le même cas de figure.

Déclarations

Rodrigo Roncero (pilier du Stade Français, au micro de France 4): "Tout le monde pensait que Montpellier allait envoyer une équipe sans quelques uns de ses titulaires habituels mais Montpellier est quatrième du championnat et c'est une très bonne équipe, ils l'ont montré. Je crois que quand même, on mérite notre victoire. (Sur la fin de match) Quand on défend à cinq mètres de notre ligne sans prendre d'essai ni de carton jaune, ce n'est peut-être pas une victoire spectaculaire mais c'est bon pour le moral."

Fabien Galthié (entraîneur de Montpellier, au micro de France 4): "On a pris les devants, on était devant à la mi-temps, on a collé au score en deuxième mi-temps... c'est comme ça. On a craqué en mêlée en deuxième mi-temps. L'équipe s'est battue. Elle a été généreuse, elle a montré de belles choses, vraiment des belles choses. On perd notre capitaine Benoît Pailhaugue trop tôt dans la partie. Il nous a beaucoup manqué. C'est comme ça, c'était un beau match de rugby."
      

Résultats des quarts de finale

 Jeudi:
La Rochelle (FRA) - Clermont (FRA)   13 - 23
      
Vendredi:
Stade Français (FRA) - Montpellier (FRA)  32 - 28
 Harlequins (ENG) - London Wasps (ENG)     32 - 22

Reste à jouer samedi

Brive (FRA) - Munster (IRL)