Taulupe Faletau Pays de Galles Afrique du Sud
A l'image de cette prise en touche de Taulupe Faletau, le pays de Galles a largement domioné l'Afrique du Sud | Geoff CADDICK / AFP

Le pays de Galles enfonce l'Afrique du Sud

Publié le , modifié le

RIen ne va plus pour les Springboks. Battu par le pays de Galles à Cardiff (27-13), le XV sud-africain a essuyé sa 8e défaite en 12 matchs cette saison.

Huit défaites en douze matches, c'est une de plus qu'en 1992, année de la fin de l'apartheid et du retour sur la scène internationale. C'est dire à quel point 2016 restera comme une année noire pour les hommes d'Allister Coetzee, déjà battus par l'Italie le week-end dernier (20-18)... Face à des Gallois privés de leur capitaine Sam Warburton, blessé cette semaine à l'entraînement, la maladresse des Boks y aura été pour beaucoup. Sans le vétéran Bryan Habana (33 ans), pour la première fois laissé de côté lors d'un match international, ses coéquipiers ont accumulé passes mal ajustées et pertes de balles, particulièrement en première période.

Le prix de l'inexpérience, alors que l'Afrique du Sud s'avançait avec un XV ne comptant que 40 sélections, son plus faible total depuis 1994, et trois nouvelles têtes. Dominateur mais loin d'être éblouissant - à l'exception peut-être de Leigh Halfpenny, auteur de 17 points au pied -, le XV du Poireau virait logiquement en tête à l'issue d'une première période où tous les points ont été inscrits sur pénalités (12-6). L'exclusion temporaire du demi de mêlée Faf de Klerk, auteur d'une tentative d'interception dangereuse au retour des vestiaires (42e), sonnait le glas pour les Sud-Africains. En infériorité numérique, ils encaissaient un premier essai par le talonneur Ken Owens, sorti d'un regroupement devant la ligne de but (46e).

Le troisième ligne novice Uzair Cassiem (26 ans) avait beau fêter sa première sélection par un essai sur un regroupement à dix minutes de l'issue, les jeux étaient faits depuis longtemps. Le Gallois Justin Tipuric se permettait même d'enfoncer le clou six minutes plus tard, concluant sur un essai une belle course depuis la ligne des 22 mètres. Le pays de Galles, sous la houlette du sélectionneur intérimaire Rob Howley, termine la tournée mieux qu'il ne l'a commencée (lourde défaite face à l'Australie 8-32 et victoires au forceps face à l'Argentine 24-20 et au Japon 33-30). Allister Coetzee, qui "construit" pour la Coupe du monde 2019 au Japon, doit lui espérer des jours meilleurs.