Ballon H Cup
Ballon H Cup | AFP / THIERRY ZOCCOLAN

Le Championnat anglais relève son salary cap

Publié le , modifié le

Dès la saison prochaine, les douze clubs du championnat anglais de rugby bénéficieront d'une augmentation de 5,78 à 6,1 millions d'euros de leur masse salariale maximum. Un dispositif duquel ils pourront retirer deux joueurs contre un seul auparavant. Une manière d'éviter le départ des jeunes talents mais aussi d'attirer des joueurs de haut niveau plus facilement à l'avenir.

Le Top 14 plane encore sur l'Europe avec une masse salariale maximum fixée à 10 millions d'euros cette saison mais il doit se méfier de son homologue anglais. Réduites à la portion congrue ces dernières années avec un salary cap deux fois inférieur à celui des clubs français, les douze formations de Premiership retrouvent actuellement une certaine puissance financière. Dans un an, ils pourront dépenser jusqu'à 6,1 millions d'euros pour payer leurs joueurs, contre 5,78 aujourd'hui.

Une mesure qui s'accompagne d'un autre avantage: deux éléments à forte rémunération pourront échapper à ce calcul. Actuellement, il n'y en a qu'un. "Nous sommes ravis de voir que la proportion du nombre de joueurs anglais du championnat a dépassé pour la première fois 70% et nous souhaitons que cela  continue, se félicite Mark McCafferty, le directeur général de la Premiership,  dans un communiqué à l'issue d'une réunion de son comité directeur. L'augmentation du niveau de base de la masse salariale aidera nos clubs à conserver leurs jeunes talents". Mais aussi à gagner en attractivité pour attirer de gros poissons outre-Manche.

Jerome Carrere