L'Australie sceptique sur les défections sud-africaines

Publié le , modifié le

La Fédération australienne (ARU) a demandé à la Sanzar, l'organisme qui régit le Tri Nations, d'enquêter après la décision de la Fédération sud-africaine (SARU) de ne pas sélectionner 21 joueurs pour ses deux premiers matches en Australie et en Nouvelle-Zélande. La SARU avait annoncé mercredi que 21 joueurs, figurant tous dans la liste élargie de 49 retenus en vue de la Coupe du monde, ne seraient pas sélectionnés pour les deux premiers matches.

Quelques habituels cadres (Habana, De Villiers, Matfield, Botha...) figurent parmi les principaux joueurs dispensés des deux premiers matches. La SARU a motivé cette décision en affirmant que ces joueurs étaient tous blessés. En 2007, l'Afrique du Sud avait adopté une attitude similaire avant de remporter quelques mois plus tard le Mondial. John O'Neill, le directeur exécutif de l'ARU, s'est déclaré surpris par l'ampleur de la liste des blessés sud-africains, la trouvant "inhabituelle".

"C'est pourquoi nous avons demandé (à la SANZAR) des éclaircissements. Notre préparation pour la Coupe du monde commence maintenant, et il est plus que jamais important que le Tri-Nations conserve toute son intégrité", a-t-il souligné. "Nous avons un accord de partenariat et de retransmission, et il est important que les trois pays respectent non seulement la lettre de la loi, mais aussi l'esprit du contrat", a rappelé John O'Neill. L'Afrique du Sud a terminé dernière du Tri-Nations en 2010, avec une seule victoire en six matches.