Laporte annonce "un risque fort" de la fin des championnats

Publié le , modifié le

Auteur·e : France tv sport
Bernard Laporte

Alors qu'une réunion par visio-conférence entre la Ligue nationale de rugby et la Fédération française de rugby a eu lieu ce mardi après-midi, Bernard Laporte a voulu alerter les clubs professionnels d'un "risque très fort" de devoir mettre un terme définitif aux championnats de Top 14 et de Pro D2 selon les informations rapportées par Rugbyrama. Le président de la FFR s'est appuyé sur les dernières recommandations de World rugby.

Selon Rugbyrama, de nombreux acteurs du rugby français se sont retrouvés en visio-conférence. Ce mardi, en réunion exceptionnelle, 30 présidents du rugby professionnel (Top 14 et Pro D2) étaient présents, tout comme des dirigeants de la LNR autour de Paul Goze (président) et Emmanuel Eschalier (directeur général) ainsi que les membres du premier cercle de la FFR : Bernard Laporte, Serge Simon, Laurent Gabbanini et Alexandre Martinez.

La réunion s'est ouverte par une prise de parole du président de la Ligue nationale de rugby, annonçant que l'objet de la réunion portait avant toute chose sur les montées de Fédérale 1 à Pro D2. Si la FFR souhaite que deux clubs de Fédérale 1 accèdent en Pro D2 la saison prochaine, la Ligue n'est pas du même avis. Elle préconise le statu quo, ni descente, ni montée. Autrement dit, pour elle le championnat de deuxième division doit rester avec les seize clubs actuels. 

"Il ne sert à rien d'émettre des hypothèses aujourd'hui"

La réunion s'est poursuivie avec une prise de parole choc de Bernard Laporte, qu'un témoin a rapporté à Rugbyrama "Je voudrais vous faire part des informations que je tiens de mes réunions à World Rugby. L'une des hypothèses de reprise, la pire, convient en effet d'un retour à la normale à janvier 2021. Il y a donc un risque fort pour que vous ne puissiez pas reprendre la compétition. Préparez-y vous."

"Il ne sert à rien d'émettre des hypothèses aujourd'hui. Le gouvernement tranchera. Donnons nous trois semaines supplémentaires de réflexion."  rétorque alors Paul Goze, qui souhaite toujours terminer le championnat si la situation sanitaire le permet. 

à voir aussi Les présidents de Top 14 et Pro D2 ne veulent pas arrêter la saison Les présidents de Top 14 et Pro D2 ne veulent pas arrêter la saison

Pas de montées de Pro D2 à Top 14 ?

Cependant, le dirigeant de la FFR a tenu à rassurer les présidents de Pro D2 sur ce point précis : si ceux-ci acceptent la montée de deux clubs de Fédérale 1 vers le Pro D2, la redistribution des droits télés (de 16 à 18 clubs) n'en sera pas impactée. La Fédération pourrait alors financer la montée des deux clubs en question et compenserait ainsi le possible manque à gagner des pensionnaires de la deuxième division. C'est en tout cas ce qu'en ont déduit les présidents, autour de la table.

François Rivière a voulu prendre la parole pour terminée la réunion. Le président de l'USAP a demandé à Bernard Laporte pourquoi les montées de Pro D2 à Top 14 n'étaient plus envisageables. Le président de la fédération a répondu en lui rappelant que ce n'était pas l'objectif de cette visio-conférence, refusant d'entrer dans une problématique à priori réglée.

France tv sport francetvsport