La société Fimalac entre dans la gestion du futur stade du Racing

Publié le

La holding française Fimalac va rentrer à hauteur de 24,5% dans le capital de Stadôme, la société qui sera chargée de l'exploitation de l'Arena, le stade du Racing-Metro 92 qui sera construit à proximité de La Défense. Après cette prise de participation, le capital social de Stadôme sera détenu à 51% par Ovalto Investissement, holding détenue par Jacky Lorenzetti, président du club, 24.5% par Fimalac, et autant par Pascal Simon, co-fondateur et président de Stadôme.