La Rochelle-UBB
. | .

La Rochelle souffre mais s'en sort encore

Publié le , modifié le

La Rochelle a conforté sa place de leader du Top 14 en s'imposant face à Bordeaux-Bègles (19-5) samedi ouverture de la 23e journée. S'ils ont été bien moins conquérants que lors de leurs dernières sorties, et ont même souffert face à des Bordelais coriaces, les Rochelais ont tout de même assuré l'essentiel.: une victoire plus que symbolique, avec un record à la clé, sur la dernière équipe qui l'avait battu en championnat avant que les Maritimes n'enchaînent dix matches sans défaite.

Déjà assurés de disputer au minimum les barrages, les Rochelais ont égalé le record du Stade Toulousain (2008-2009 et 2011-2012) de onze matches sans défaite d'affilée depuis la création du Top 14, le battrons s'ils ne perdent pas à Lyon lors de la prochaine journée.

Mais ce ne fut pas facile pour les hommes de Collazo et Garbajosa de peser totalement sur cette rencontre comme ils le pensaient. Car ils ont commis plus de fautes qu'à l'accoutumée, notamment dans le jeu au sol. Les Girondins les ont longtemps gênés par leur agressivité défensive. Le leader rochelais ne menait ainsi que 7-5 à la pause après un essai de Kini Murimurivalu (29) auquel a répondu Jayden Spence (38).

Mais il s'est détaché en seconde période, profitant du carton jaune infligé au Bordelais Hugh Chalmers (48) pour creuser l'écart par deux pénalités de Brock James (48 et 57). L'ouvreur franco-australien en ajoutera une dernière en fin de match (76) pour sécuriser le succès des siens. 

Christian Grégoire