ProD2 La Rochelle Lyon 052010
La Rochelle | AFP - Xavier Léoty

La Rochelle s'impose à Agen

Publié le , modifié le

La Rochelle a pris la tête du Groupe 5 du Challenge européen après s'être imposé sur la pelouse d'Agen (17-28) jeudi en match avancé. Les Rochelais, qui ont inscrit trois essais (contre deux à Agen) ont fait la différence en deuxième période, et ont pu s'appuyer sur la botte de Goosen (13 points) pour faire basculer la rencontre après que les Agenais étaient réduits à quatorze.

Même si l'on pouvait considérer que les deux équipes avaient avant pour préoccupation de prendre une avantage moral dans une rencontre à enjeu, dans la perspective des joutes du championnat, entre deux formations à la lute pour le maintien, ce match plutôt équilibré a tenu toutes ses promesses. Ce sont les les Maritimes,  mieux armés qui sont finalement sortis.

Privés de ballons, les Agenais subissaient l'entame de match et encaissaient logiquement un essai signé Combezou (12e) à la conclusion d'un joli mouvement collectif (0-7). Les Rochelais ont de suite été dans la partie,  mais ont ensuite eu du mal à concrétiser leurs autres occasions, ce qui a fait l'affaire des Lot-et-Garonnais, plus opportunistes, qui ont marqué deux fois par Mach qui parachevait une relance de 80 m amorcée par Vaka, relayée par Pelesasa et Mondoulet, puis par Vaka, ce qui leur permettait de disposer d'une courte avance (17-13) à la mi-temps.

Au retour des vestiaires, l 'intensité baissait d'un cran. Les hommes du duo Lanta -Deylaud se montraient beaucoup moins performants, laissant petit les Rochelais mettre l'emprise sur le jeu. Pire même pour les joueurs du  SUA, alors que tous les remplaçants étaient entrés, la blessure du capitaine Chavet les laissait à quatorze. Ce qui devint un trop lourd handicap pour les Agenais, encaissant deux essais en cinq minutes par Clément et Barès, et s'inclinant finalement sans avoir marqué un point en deuxième mi-temps, et surtout en n'ayant pas pu décrocher le bonus défensif. Ce sera désormais difficile pour Agen d'aller chercher quelque chose en Challenge européen. Pour la Rochelle en revanche, la situation devient plutôt favorable.

Christian Grégoire