L'Eden Park Stadium, à Auckland
Eden Park Stadium, à Auckland | AFP / BRENDON O'HAGAN

La Nouvelle-Zélande restructure son rugby

Publié le , modifié le

La franchise des Auckland Blues (Super 15), jusqu'ici détenue par la Fédération de rugby de Nouvelle-Zélande (NZRU), a été cédée à hauteur de 40% à Bolton Equities, un fonds d'investissement néo-zélandais basé à Auckland. "Avec une nouvelle mentalité et de nouveaux capitaux, nous pensons que les Blues seront mieux armés pour affronter les défis qui les attendent", a déclaré le directeur général de la NZRU, Steve Tew, dans un communiqué.

Cette cession partielle des Blues, trois fois vainqueurs de la compétition  entre provinces néo-zélandaises, australiennes et sud-africaines, est la  dernière opération en date de la stratégie de la NZRU visant à redresser les  finances du rugby néo-zélandais, après les opérations similaires réalisées l'an  dernier pour les Wellington Hurricanes et les Canterbury Crusaders. La NZRU a par ailleurs indiqué poursuivre sa quête d'un investisseur pour  les Waikato Chiefs. Les Otago Highlanders, l'équipe de la cinquième province  néo-zélandaise engagée dans le Super 15, ne sont pour l'instant pas concernés.

La NZRU, qui a par ailleurs signé l'an passé un lucratif contrat avec  l'assureur américain AIG, désormais présent sur le maillot des All Blacks, a  enregistré en 2012 un bénéfice de 3,2 millions de dollars néo-zélandais (2,06  millions d'euros), son premier résultat positif depuis 2008.

AFP