La Fédération néo-zélandaise demande 35 000 euros pour libérer McAlister à Toulouse

Publié le

La Fédération néo-zélandaise demande 60.000 dollars (35.000 euros) pour laisser partir prématurément le demi d'ouverture international Luke McAlister à Toulouse, où il a signé un contrat de trois ans. Non sélectionné pour le Tri-Nations, le joueur souhaite venir dès maintenant dans son nouveau club, et non attendre la fin de la Coupe du monde comme prévu. Sous contrat avec North Harbour, il a manqué un entraînement, la raison de son enfant malade n'étant pas crue.