La FFR annonce "l'arrêt des compétitions de rugby amateur"

Publié le , modifié le

Auteur·e : France tv sport
Rugby

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

C'est terminé, la FFR a prononcé ce vendredi 26 février l'arrête des compétitions de rugby amateur "dans leur format officiel" alors que les montées et descentes sont figées à tous les niveaux. Afin de maintenir du mieux que possible la saison de ses licenciés, la Fédération française de rugby a également décidé, lors de son bureau fédéral, de mettre en place plusieurs mesures, visant à "favoriser la reprise de la pratique au plus tôt, d’ici au début de l’été".

Lors d'une réunion du bureau fédéral, organisée ce vendredi, la Fédération française de rugby (FFR), a pris acte de nouvelles mesures afin de faire face aux conséquences de la pandémie du coronavirus. Elle a d'abord annoncé "l'arrêt des compétitions [masculins et féminins] de rugby amateur dans leur format officiel", indique le communiqué. Les montées et descentes pour tous les niveaux sont "figées, hormis celles qui ont obtenu une dérogation du ministère en charge des sports". 

La Fédération veut également "favoriser la reprise de la pratique collective partout où elle sera possible, dans des conditions acceptables", en tenant compte "la situation sanitaire, de la protection et de la préparation des joueurs, de l’accès aux infrastructures, et des conditions d’accueil du public", précise encore le communiqué. Enfin, la FFR souhaite relancer "l’activité dans les territoires, en accompagnant la mise en place, en lien avec les ligues et les clubs, de challenges locaux en limitant les contraintes (modalités à déterminer). Un état des lieux précis sera établi auprès des clubs via les ligues régionales".

Par ces nouvelles mesures, l'objectif de la FFR est de "favoriser la reprise de la pratique au plus tôt, d’ici au début de l’été". Le communiqué précise également que les "entraînements devront être maintenus et favorisés en stade 3 jusqu’à nouvel ordre, permettant la continuité de la pratique de l’ensemble de nos licenciés dans les conditions sanitaires imposées par les autorités".

France tv sport francetvsport