Imbroglio autour des droits TV anglais

Publié le , modifié le

L'opérateur de télécommunications BT a annoncé avoir signé un contrat de 190 millions d'euros pour obtenir les droits exclusifs de retransmission du championnat d'Angleterre durant quatre ans. Mais ce contrat comprend aussi la retransmission des matches de Coupe d'Europe et du Challenge européen joué par les clubs anglais durant trois ans, alors que l'ERC, organisateur des compétitions européennes, allait conclure un accord avec Sky Sports pour ces épreuves.

 L'ERC, organisateur de la Coupe d'Europe et du Challenge européen, a déclaré s'"interroger" sur ce "prétendu accord conclu par Premiership Rugby concernant la vente des droits de diffusion" des compétitions continentales. "Le comité directeur de l'ERC (...) estime qu'un tel accord irait à l'encontre des réglementations de l'IRB (International board, organe suprême du jeu) et d'un mandat donné par le comité directeur lui-même", affirme l'instance européenne dans un communiqué, en rappelant qu'elle possède le droit exclusif de vente des droits de diffusion de ses deux compétitions. "Lors de la réunion du comité directeur de l'ERC du 6 juin 2012, il a été décidé à l'unanimité que l'ERC allait conclure un nouvel accord d'une durée de quatre ans avec Sky Sports portant sur les droits exclusifs de diffusion jusqu'en 2018 de la Coupe d'Europe et du Challenge européen au Royaume-Uni et en Irlande. Premiership Rugby avait entériné cette décision", souligne l'ERC, qui se dit "toujours déterminée à respecter ses propres engagements commerciaux".