Olly Barkley
Olly Barkley (ici sous les couleurs de Bath) va croiser le chemin du Biarrot Harinordoquy en Top 14 | AFP - ADRIAN DENNIS

Harinordoquy: "Une compétition excitante"

Publié le , modifié le

A quatre jours du début de la 18e Coupe d'Europe, Imanol Harinordoquy nous a livré ses sentiments sur les chances de son cher Biarritz Olympique, engagé dans une poule 3 assez jouable avec les Harlequins, le Connacht et les Zèbres. " On a fait tellement d'efforts pour la rejouer cette année qu'on n'a pas envie de la galvauder", a confié le Basque au sujet de cette H Cup maudite (deux finales perdues en 2006 et 2010).

Cette H Cup fait-elle partie de vos gros objectifs ?
Imanol Harinordoquy: Cette coupe nous fait envie. On est allés deux fois en finale et malheureusement on n'a pas ramené la Heineken Cup à domicile. Quand on est tout près de gagner la coupe et qu'on échoue de peu, on a vraiment envie d'y revenir. La dernière finale, on termine à deux points. Derrière, j'ai perdu une finale de Coupe du monde d'un point donc j'espère qu'on gagnera la prochaine. On a eu un petit lot de consolation la saison dernière puisqu'on a ramené l'Amlin Challenge Cup ce qui nous a d'ailleurs permis de retrouver le H Cup cette année. On a fait tellement d'efforts pour la rejouer cette année qu'on n'a pas envie de la galvauder. On a envie de faire un beau parcours, d'aller en quarts de finale et on verra après. Après, tout est ouvert et possible.

Le Biarritz Olympique a fait un bon début de saison. L'appétit vient en mangeant…
IH: Oui, on sait de quoi on est capables. C'est une compétition qu'on a envie de manger. On ne va surtout pas la délaisser. C'est une compétition excitante. On saura rapidement où on en est puisqu'on se déplace aux Harlequins d'entrée. Ce sera probablement notre adversaire principal sur cette compétition. Maintenant, on a l'habitude de faire ce qu'il faut sur les matches importants. Il faudra aussi qu'on soit présent contre les Zèbres, la nouvelle franchise italienne. On ne sait pas trop à quoi s'attendre donc on va prendre cette équipe avec beaucoup de sérieux.

En plus des Zèbres et de la province irlandaise du Connacht, il y a surtout les Harlequins, l'ogre anglais. Ce sera chaud ?
IH: Bien sûr, champions d'Angleterre en titre, ils font en plus un très gros début de saison avec quatre ou cinq victoires d'affilée. Ils ont une pléiade d'internationaux et –je le répète- ce sera sûrement le gros morceau de la poule. On sait que chaque match est important, que ça peut aller très vite, dans un sens comme dans l'autre. Il y a tellement de bonnes équipes qu'on va prendre match après match. On va aborder cette compétition avec beaucoup d'humilité.