H-Cup : Toulouse et Toulon en leaders, le Racing en survie

H-Cup : Toulouse et Toulon en leaders, le Racing en survie

Publié le , modifié le

Leader de leur poule, Toulouse (14h35) et Toulon (16h40) ont l’occasion de faire un pas de plus vers les quarts de finale en cas de succès lors de la 3e journée de H-Cup, face à des adversaires directs pour la qualification. Quant au Racing-Metro (19h00) il n’a plus le choix. Avant-derniers, les Franciliens doivent vaincre Edimbourg pour continuer d’espérer.

Leader invaincu de leur poule respective, Toulouse et Toulon peuvent confirmer leur statut en prenant le dessus sur des adversaires directs pour la qualification en quarts de finale. Le champion de France toulousain, vainqueur de Leicester (23-9) puis Trévise (21-33), ouvrira le bal en accueillant les Ospreys, champions de la Ligue Celte en titre. 

Toulouse, au souvenir de Leicester

Solides face au vice-champion d’Angleterre 2012 deux fois couronné sur la scène européenne (2001 et 2002), les Rouge et Noir devront s’inspirer de ce match inaugural plutôt que de leur performance en demi-teinte en Italie pour venir à bout des Gallois. Des « Dragons Rouges » qui réussissent très bien au Stade Toulousain. Quatre fois titrés en H-Cup, les hommes de Guy Novès n’ont perdu qu’un seul de leurs 15 matches de Coupe d’Europe à domicile contre des équipes galloises (Llanelli en 2006). En venant à bout des Ospreys, troisièmes de la poule (5 points), les Haut-Garonnais (9 points) creuseraient un écart quasi-rédhibitoire dans la poule 2. Dans le cas contraire, ils se compliqueraient la tâche. En embuscade, le dauphin Leicester (5 points) devrait vaincre Trévise sans difficultés. Gare à ne pas déjouer à Ernest-Wallon.

Toulon en position idéale

Comme son bourreau en finale du dernier Top 14, Toulon est dans une position confortable dans la poule 6. En dominant largement Montpellier (37-16), point de bonus offensif à la clé, et Sale (33-18), les troupes de Bernard Laporte ont d’ores et déjà creusé l’écart en tête. Avec cinq points d’avance sur ses poursuivants Sale et Montpellier (4 points contre 9 à Toulon), le RCT pourrait sérieusement entrevoir la qualification en cas de victoire chez les Anglais. Derniers du championnat d’Angleterre, les « Sharks » semblent à la mesure de Varois seulement vaincus deux fois cette saison à Toulouse et à Clermont. D’autant que l’ancien club de Philippe Saint-André et Sébastien Chabal n’a connu le succès qu’à une seule reprise en Premiership cette année.

RETROUVEZ EN DIRECT LE MATCH SALE - TOULON SAMEDI A PARTIR DE 16H30 SUR FRANCETVSPORT

Le Racing dos au mur

Comme Castres ou Biarritz, le Racing-Métro est au pied du mur dans la poule 1. S’ils ont pris le dessus sur le Munster (22-17), les Racingmen ont lourdement chuté chez les Saracens (33-10). Troisièmes de leur poule (4 points), les protégés de Gonzalo Quesada pointent déjà à cinq points de leurs bourreaux, leaders du groupe. Opposés aux Ecossais d’Edimbourg, sans point et derniers, les Franciliens ont l’opportunité de se relancer dans une course à la qualification qui s’annonce ardue. Après sa victoire dans le derby face au Stade Français (23-15) la semaine dernière, le Racing a l’occasion de confirmer.

Jerome Carrere