Le CO Catres
Le CO.Castres face au Leinster | .

H Cup: Castres tombe face au Leinster

Publié le , modifié le

Les illusions de Castres pour obtenir une qualification inattendue en H Cup étaient très minces... Les champions de France les ont abandonnées définitivement en s'inclinant sur leur pelouse (29-22) face au Leinster, dimanche lors de la 5e journée, après avoir pourtant montré un visage volontaire avec de l'engagement et de la détermination. Mais les Irlandais, après avoir laissé passer l'orage, sont revenus dans la partie avec pragmatisme, avant de faire céder les Castrais.

Début en fanfare pour le CO

Tout était pourtant bien engagé pour le CO, décidé à mettre de côté son rugby restrictif fait d'occupation, d'un bloc défensif et d'un jeu de contres, pour laisser vivre le ballon. Rapides, offensifs en diables, à l'image de son intenable paire de centres Lamerat et Bai, qui avaient des fourmis dans les jambes, de Dullin performant dans ces relances, et d'une troisième ligne sur tous les bons coups, à l'image de Diarra, les Castrais prenaient les Irlandais à la gorge en leur laissant peu le temps de respirer. Certes, ils laissaient quelques ballons en route en voulant trop bien faire, mais le salut était là, dans un jeu de mouvement et de passes au contact. En vingt minutes, avec Gray tout d'abord à la conclusion d'une action offensive rondement mené, puis avec Dullin bien servi par Lamerat après une percée d'école et un relais de Bai, le CO menait 14-0 et pensait pouvoir aller chercher un bonus offensif. Mais Gopperth, une première fois, allait à dame après un bonne mêlée et un ballon rapidement éjecté par Reddan. C'était le premier sursaut de la mêlée irlandaise, jusqu'alors malmenée. Castres pensait toutefois avoir les capacités pour faire la différence. 

C'était mal connaître la capacité de réaction des Irlandais. Qui après ce premier avertissement, infligeaient une piqûre de rappel. En toute fin de première période, le Leinster commençait à avancer sur chaque impact. Sur un dernier rush orchestré par Kearney, sur lequel O'Driscoll parvenait à faire rebondir le ballon, Gobberth réduisait le score (17-12).

Des Irlandais à réaction

En deuxième période, après été chahutés quarante minutes, les hommes du Leinster prenaient petit à petit le contrôle du match, en s'en tenant à leurs fondamentaux, alors que les Castrais avaient de moins en moins la main sur le ballon. Les Irlandais, plus malins, jouaient à la limite du hors-jeu, grattaient dans les rucks, prenaient le meilleur dans le jeu au sol, poussant les Castrais à la faute. M.Owens ne se privait pas de les sanctionner. Gobberth totalisait et le Leinster s'envolait (24-17) à l'heure de jeu. Dès lors, le CO perdait ses moyens, se précipitait un peu trop, et ne trouvait plus guère de solutions. Les Irlandais profitaient alors des approximations des hommes de Darricarrère. Gobberth encore lui, parvenait à faire la différence, trouvait en relais le pilier Healey qui donnait à Murphy pour le coup de grâce.

C'en était fini des chances castraises  et l'essai de dernière minute de Lamerat propulsé par son pack n'y changeait rien. Si ce n'est pour le CO le point du bonus défensif et un ultime -mais très ténu - espoir de pouvoir peut-être rebondir en Challenge européen lors de la dernière journée à Northampton.  

Christian Grégoire