Fritz Lee - Clermont contre Northampton
Le Clermontois Fritz Lee pris par la défense anglaise | AFP - Lindsey PARNABY

Un de chute pour Clermont en Coupe d'Europe

Publié le , modifié le

Jusqu'alors invaincu en Coupe d'Europe, Clermont a vu sa belle série s'arrêter sur la pelouse de Northampton (34-21), qui de son côté n'avait pas encore gagné, samedi lors de la 5e journée. Les Auvergnats ont laissé passer l'occasion de quasiment assurer la qualification.

Déjà éliminés, les Saints de Northampton, après un succès en championnat, poursuivent leur redressement après une fin d'année 2017 désastreuse - 7 revers consécutifs toutes compétitions confondues - qui a coûté son poste à l'entraîneur Jim Mallinder, renvoyé après dix années à la tête de l'équipe.

Le club anglais a eu le dernier mot dans une rencontre longtemps indécise, prenant le large et s'offrant même le bonus offensif sur deux essais de l'ailier Ken Pisi (64e) et du demi de mêlée remplaçant Cobus Reinach (73e). Les Clermontois ont beaucoup gaspillé comme munitions, en faisant preuve de trop d'approximations.

Pourtant, fidèles à leurs habitudes, ils ont bien réussi leur entame. marquant dès la deuxième minute par Rémy Grosso, qui s'échappait sur son aile pour aplatir en coin (0-7). Northampton répliquait rapidement par Teimana Harrison (12e), servi sur une passe sautée. Mais l'ouvreur Harry Mallinder, malgré une deuxième chance donnée par l'arbitre en raison de l'indiscipline des Clermontois, ratait la transformation (5-7).

Des Clermontois inconstants

L'ASM reprenait aussitôt le large sur une contre-attaque rondement menée par Nick Abendanon et Isaia Toeava et conclue par l'arrière néo-zélandais malgré un soupçon d'en-avant (5-12, 16e). Mais la nonchalance clermontoise, déjà largement coupable en Top 14 cette saison, allait encore frapper et permettre aux Saints de prendre les devants pour la première fois, en deux temps. 

D'abord sur une diagonale au pied de Mallinder pour Nafi Tuitavake, à peine entré en jeu, qui trompait Abendanon et Toeava, slalomait dans la défense auvergnate et marquait (10-15, 31e). Ensuite sur un autre jeu au pied, celui de l'ouvreur de l'ASM Luke McAlister pour Rémi Lamerat (44e). Le centre ne parvenait pas à se saisir du ballon et sur la contre-attaque, l'ailier Ben Foden profitait de la passivité adverse pour traverser toute la moitié de terrain adverse et marquer en solitaire (20-15).

Le jeu s'équilibrait alors et Clermont repassait devant sur deux pénalités de Parra (49e, 58e, 20-21). Malgré les échecs au pied (3) de Harry Mallinder, jeune ouvreur de 21 ans et fils de l'ex-entraîneur, Northampton forçait la décision dans les vingt dernières minutes. D'abord sur une transversale au pied du même Mallinder pour Rob Horne, sur laquelle Grosso se ratait, ce qui profitait à Pisi (27-21) puis sur le dernier essai de Reinach. Alor que les Saints libérés de toute pression pouvait savourer leur premier succès européen, Clermont pouvait nourrir des regrets Clermont pour avoir manqué de constance et de concentration dans un match à sa portée. 

 

francetv sport @francetvsport