Toulouse chute chez les Ospreys
Burgess et les Toulousains pris dans la nacelle galloise | Geoff Caddick / AFP

Toulouse tombe dans le piège gallois

Publié le , modifié le

Dépassé par des Ospreys volontaires et appliqués, lors de la 4e journée de H-Cup, le Stade Toulousain repart du Liberty Stadium de Swansea avec une première défaite cette saison en Coupe d'Europe (17-6). Les champions de France en titre laissent ainsi la tête de la poule 2 au Leicester, vainqueur difficiles à Trévise (13-14), et se compliquent la tâche dans la course à la qualification pour les quarts de finale. Montpellier a battu Cardiff (34-21)

Leader invaincu de sa poule jusque-là, Toulouse a cafouillé son rugby au Liberty Stadium de Swansea. Incapables de tenir le ballon, les champions de France en titre n'ont dû qu'à une défense de fer de ne pas littéralement sombrer en terres galloises (17-6). Malgré de nombreuses opportunités, les Toulousains ont gâché trop de munitions pour espérer mieux. 

Biggar martyrise les Toulousains

Dès la 2e minute, le demi d'ouverture Biggar, buteur le plus adroit de cette H-Cup (85% de réussite), a ouvert le score de 40 mètres en coin (3-0). Lorsqu'ils ont pu mettre en danger leurs adversaires, les joueurs d'un Guy Novès "déçu" n'ont pu concrétiser par maladresse. Fébriles sous les chandelles galloises, ils ont souffert face à l'alternance de Biggar dans son jeu. Coups de pied et franchissements, le 10 des Ospreys a fait mal aux Rouge et Noir, en témoigne ce drop qui les distançaient (6-0, 21e). Le carton jaune d'Albacete (24e), qui s'est essuyé les crampons sur Gough, a quelque peu secoué les siens. Doussain a réduit l'écart (6-3, 27e) avant que Biggar ne fasse gonfler le score (9-3, 31e). Finalement, en passant un drop sur la sirène après de nombreux temps de jeu, le 10 français a limité la casse (9-6).

Revenus avec de meilleures intentions, les stadistes n'avaient pas pour autant laissé leurs approximations aux vestiaires. Sur un magnifique plaquage offensif de Johnston, Doussain a eu l'égalisation au bout du pied. Le poteau en a décidé autrement (55e). La maladresse toulousaine s'est alors transformée en trou d'air rédhibitoire. Si Huget a empêché un ballon perdu de se transformer en essai pour les Gallois (57e), il n'a rien pu face aux cannes de feu de l'ailier Walker, qui l'a déposé d'un "cadrage-débor" d'école (63e , 17-6). Entre-temps, Jean Bouilhou avait écopé d'un carton jaune sévère pour un plaquage haut (59e). Fickou a même sauvé les siens du naufrage. Sur un énième ballon récupéré , Beck semblait s'échapper à l'essai. Mais le centre haut-garonnais revenait du diable Vauvert pour effectuer un superbe plaquage et empêcher du bout du pied les Ospreys de s'envoler (65e). 

Toulouse manque le bonus défensif

Symptomatique de ses difficultés du jour, le champion d'Europe 2010 a manqué deux énormes occasions de repartir en France avec un bonus défensif inespéré. D'abord, sur un superbe ballon porté, Tolofua a manqué de spontanéité pour aplatir, bien empêché par les 3ème ligne gallois (75e). Puis sur une ultime contre-attaque de Burgess. Au relais, Clerc n'avait plus qu'à servir Médard esseulé à l'aile. Mal ajustée, la passe du meilleur marqueur d'essai en Coupe d'Europe a échoué en touche, dans le dos de son international de coéquipier. Doublés par Leicester en tête de la poule 2, Toulouse n'a désormais plus droit à l'erreur. Sa visite chez les Anglais lors de la dernière journée sent déjà le souffre.

Guy Novès, (au micro de Canal+): "On savait que c'était compliqué de gagner ici. On est déçu parce que l'on n'a pas fait le match que l'on attendait de nous, c'est évident. La dernière action, elle est symbolique de notre match. On fait un poteau sur une pénalité, on loupe un essai à la fin... Ca fait 10 points (gâchés, ndlr), cela nous mettrait un point derrière. Mais on ne méritait pas de gagner."

Montpellier croit toujours à la qualification
Facile vainqueur de Cardiff dans son stade Yves-du-Manoir (34-21), Montpellier confirme sa deuxième place de la poule 5 derrière Toulon. Grâce à quatre essais, les Héraultais décrochent même le point de bonus offensif et reviennent à hauteur des Varois, seuls à les avoir vaincus dans cette H-Cup. Les hommes de Fabien Galthié enchaînent une troisième victoire consécutive sur la scène européenne et peuvent toujours croire aux quarts de finale. Sonné par un essai de Warburton (5e), le MHR a bien réagi par Nagusa puis Van Vuuren en première période (17-8). L'ailier Audrin a ensuite aggravé la marque, imité par Beattie qui a donné le point de bonus aux siens (29-15, 57e). Malgré l'essai de leur ailier Cuthbert et la botte de Patchell, les Cardiff Blues s'inclinaient, également punis par la botte précise de Bustos Moyano. Si le RCT semble intouchable, une place de meilleur deuxième est un objectif réaliste pour les Languedociens.

Jérôme Carrère

 

Jerome Carrere