Louis Picamoles perfore la défense de Trévise
Le Toulousain Louis Picamoles perfore la défense de Trévise | AFP - Pascal Pavani

Toulouse, le bonus grâce aux "gros"

Publié le , modifié le

En grande difficulté dans le jeu sur un terrain en mauvais état, Toulouse n'a dû qu'à un paquet d'avants ultra-dominateur de conquérir un point de bonus offensif crucial face à Trévise lors de la 5e journée de H-Cup à Ernest-Wallon (35-14). Le Stade Toulousain aura droit à un match couperet à Leicester pour rallier les quarts de finale.

Habitué à régaler les foules avec son jeu de trois quart et ses belles envolées, le Stade Toulousain a offert un spectacle a minima dans la boue d'Ernest-Wallon, mais a décroché un bonus offensif nécessaire (35-14). La statistique était pourtant cruelle au coup d'envoi. Les Rouge et Noir n'avaient plus marqué d'essai depuis quatre matches. S'ils ont galéré, les hommes de Guy Novès ont su se recentrer sur les fondamentaux pour s'offrir un véritable huitième de finale à Leicester le week-end prochain.

Botha et Albacete gardent Toulouse à flots

En début de match, Botha a répondu à la botte de Botes. Après une pénalité vite jouée, les gros ont porté le talonneur sud-africain dans l'en-but (7-3, 7e). Puis, le sort a réservé un mauvais coup aux Toulousains. Sur un ballon perdu, Benvenuti a mis les gaz, pointant un essai de 80 m qui a plongé les locaux dans le doute (7-8, 11e). Les hommes de Guy Novès ont multiplié les approximations et les fautes, permettant à Botes de creuser l'écart au pied. Incapables d'enchaîner les temps de jeu et plombés par leur maladresse, les Rouge et Noir se sont intelligemment recentrés sur leur paquet d'avants. A la 30e minute, ces derniers ont enfoncé le pack adverse plusieurs fois en mêlée fermée avant qu'Albacete ne franchisse la ligne, en force (14-11, 32e). Mais Botes est parvenu à ramener les siens sur les Haut-Garonnais (14-14) avant le changement de camp.

Le résumé du match en vidéos

Voir la video

Fickou, seul point noir

De retour des vestiaires, les Toulousains ont appuyé là où ça faisait mal en prenant leurs adversaires en mêlée fermée. Le pilier italien Rizzo a payé l'addition et en partant au frigo dix minutes (43e). Dans la foulée et derrière des avants dominateurs et cannibales, Mc Allister a pu ajuster une diagonale parfaite pour le 35e essai européen de Clerc, record amélioré (14-21, 44e). Jaloux de son coéquipier d'ailier, Pato Albacete, au four et au moulin cet après-midi, a réalisé une percée de trois quart avant de bien libérer son ballon pour permettre à Fritz de plonger à dam (28-14, 62e). A la dernière minute, Huget a bien fait gonfler le score sur un ballon récupéré (35-14, 80e).

Mais cela était anecdotique, d'autant que Toulouse déplore ce soir la blessure de Gaël Fickou, victime d'une grosse entorse à la cheville. Le jeune joueur n'ira donc pas au rassemblement de l'équipe de France, alors que ce dernier avait été appelé vendredi par le sélectionneur tricolore Philippe Saint-André dans un groupe de 33 joueurs. 

Toutefois, les Stadistes récupèrent la première place de leur groupe avec deux points d'avance sur Leicester. Le déplacement chez les Tigres la semaine prochaine pour la dernière journée sera crucial. Dont acte.

Satisfaction dans le vestiaire toulousain

Voir la video

Jerome Carrere