Mathieu Bastareaud
Mathieu Bastareaud essaie de perforer la défense des Wasps | Maxppp -Nice Matin- Dominique Leriche

Toulon s'impose sur le fil devant les Wasps

Publié le , modifié le

Toulon a pris la tête de la poule 5 de la Coupe d'Europe après sa difficile victoire face aux Wasps obtenue sur le fil (15-11) dans les dernière secondes, lors de la 5e journée. Mais cette première place aussi ne tient qu'à un fil, d'autant que les Anglais qui ont obtenu le bonus défensif n'ont qu'un point de retard au classement. Cette situation très serrée reflète d'ailleurs la physionomie d'une partie particulièrement verrouillée entre deux adversaires proches l'un de l'autre.

Le triple champion d'Europe en titre a en effet beaucoup souffert pour venir à bout d'une coriace équipe des Wasps. Menés de trois points (11-8) jusqu'à la sirène dans leur antre de Mayol, les hommes de Berenard Laporte doivent leur salut à un essai marqué in extremis par l'Australien Drew Mitchell, alors que les Toulonnais ont quasiment passé tout le match à pilonner pour tenter de trouver une faille face à un bloc défensif anglais qui s'est longtemps accroché. Si l'on oublie le contenu d'un match haché et très rugueux, seule donc la victoire est en retenir et la première place provisoire qui en est l'heureuse conséquence. Ce qui permet aux Varois de garder leur destin en main. Mais rien n'est fait. Il devront valider leur qualification samedi prochain à Bath. 

Une partie "verrouillée" 

Ils devront donc s'imposer si possible avec le bonus pour garder son avance sur les Wasps, mais il faudra se monter un peu plus inspirés offensivement pour cela. Car ce ne fut une partie très emballante que nous ont offert des Toulonnais fébriles et sans autres arguments que la puissance physique, même si les deux recrues stars Ma'a Nonu et Quade Cooper, décevantes jusqu'alors, ont commencé à marquer leur territoire: sur le premier essai toulonnais, le All Black a amorcé le contre, sa passe ouvrant un boulevard à Josua Tuilova qui  cadrait Jimmy Gopperth pour servir l'Australien Cooper (12e). 

Mais après un bon début de match, concrétisé par cet essai, d'un Quade Cooper en route vers son meilleur niveau, le RCT a fini par passer sous la domination des Wasps. D'autant que les Toulonnais, notamment par Michalak, laissaient des points en route sur des pénalité Petit, à petit, l'équipe anglaise a pris l'ascendant et a fini par marquer un essai qui semblait valoir la qualification, par Thompson sur le côté gauche à moins de dix minutes de la fin (71e).   Mais, alors que cet essai semblait avoir abattu les Toulonnais, ceux-ci retrouvaient de la magie et renversaient la vapeur sur la seule action offensive techniquement aboutie conduisant à cet ultime essai de  Mitchell (80e) sur une passe au ras de Nonu, après une longue séquence dans les 22 m adverses. Le RCT demeurait ainsi invaincu dans son stade Mayol qui soudaine exultait. Mais le couperet n'était pas passé très loin. 

Christian Grégoire