Drew Mitchell (RC Toulon)
Drew Mitchell (RC Toulon) | Franck PENNANT / AFP

Toulon se relance en battant le Leinster en Champions Cup

Publié le , modifié le

Le Rugby Club Toulonnais a souffert pour disposer de la province irlandaise du Leinster (24-9) à l’occasion de la troisième journée de la Coupe d’Europe. Dans un stade Mayol copieusement garni, les Rouge et Noir ont d’abord été menés au score (0-6) avant de déborder progressivement leurs rivaux, très accrocheurs, grâce à deux essais inscrits par Steffon Armitage. Au classement de la poule 5, Toulon (4 points) prend la troisième place derrière les deux clubs anglais, les Wasps (10 pts) et Bath (8 pts). Ce dimanche soir, Bath a gagné chez les Wasps 25-23. Bath et Toulon comptent un match en moins, celui du 15 novembre qui avait été reporté à cause des attentats à Paris.

Revivez en intégralité le match opposant Toulon au Leinster

Le Leinster débutait la partie plus fort que le Ercété. Les Irlandais gagnaient la première mêlée et l’arbitre leur accordait une pénalité pour une faute de Stevens. Sexton ouvrait la marque des 50 mètres (0-3, 4e). Les Dublinois doublaient la mise quelques minutes plus tard après une faute varoise dans un ruck, consécutive à une belle relance des Bleus. Sous les sifflets, Sexton doublait la mise (0-6, 6e).

Réaction rapide après la mauvaise entame

Toulon réagissait immédiatement, récupérant une pénalité après une faute adverse en mêlée de Healy. Giteau choisissait la touche et le maul pénétrant des Rouge et Noir finissait en terre promise : essai de Steffon Armitage transformé par Escande (7-6, 12e). Enfin dans le match, les hommes de Bernard Laporte confirmaient dans la foulée avec trois nouveaux points signés Escande après un hors-jeu irlandais sur un beau mouvement des trois-quarts toulonnais (10-6).

Le Leinster recollait néanmoins à un petit point sur une pénalité facile de Sexton mais se retrouvait à 14 contre 15 après un coup de genou de Healy sur Guirado (26e). Le RCT n’en profitait pas, aucun point n’étant marqué dans ces dix minutes. Les deux équipes regagnaient les vestiaires sur ce score de 10-9 en faveur des locaux.

Escande enquille, Toulon gagne

Le Leinster manquait l’occasion de virer en tête dès l’entame de la seconde période après une faute d’Escande. Mais Sexton ratait la mire des 40 m. C’était un tournant dans ce match car quelques minutes plus tard, monsieur Owens sortait un carton jaune pour Devin Toner pour une défense illicite au cœur d’un maul toulonnais. Toulon assiégeait alors le camp irlandais sans parvenir à concrétiser par un essai cette furia. Heureusement, Escande réussissait une pénalité pour donner un peu d’air aux siens (13-9). Le demi-de-mêlée ajoutait trois unités dans la foulée sur une pénalité consécutive à un ballon au sol gardé par Kearney (16-9). A l’heure de jeu, rien n’était fait pour les triples champions d’Europe.

A l’attaque du dernier quart d’heure, le Rugby Club Toulonnais se mettait à l’abri d’un essai transformé irlandais grâce à un bel effort de son pack poussant son vis-à-vis à la faute en mêlée fermée. Escande scorait de nouveau (19-9). La délivrance intervenait à la dernière minute sur un magnifique essai signé Steffon Armitage, malheureusement non transformé par Giteau (24-9). Victoire logique. Mais contrairement aux autres saisons, Toulon devra cravacher cette année pour se qualifier en quarts de finale. 

Vidéo: la réaction d'Eric Escande 

Vidéo : la réaction de Bernard Laporte