Ma'a Nonu et Mathieu Bastareaud, du lourd au centre du RCT
Mathieu Bastareaud et Ma'a Nonu associés au centre à Toulon | AFP - BORIS HORVAT

Toulon à Llanelli avec son duo Bastareaud-Nonu, les "boules de billard"

Publié le , modifié le

Surnommés "les boules de billard" par Jocelino Suta, Ma'a Nonu et mathieu Bastareaud formeront encore la paire de centres du RCT, à Llanelli (14h) lors de la 4e journée de la Champions Cup. Pour espérer décrocher la première place de cette poule 3 au nez et à la barbe des Saracens, les Varois sont condamnés à s'imposer chez les Scarlets.

Cette saison, Nonu n'a marqué qu'un essai mais il a créé des décalages énormes comme à ses plus beaux jours sous le maillot noir de la Nouvelle-Zélande. "Basta" lui n'en a mis que deux mais a ramené ses 111 kg sur le devant de la scène. Au match aller contre les Scarlets de Llanelli (31-20) à Mayol, rien n'a pu empêcher ces deux-là d'avancer, de créer du jeu et d'ouvrir des brèches pour leurs coéquipiers. Mais leur influence va bien au-delà des chiffres et de leurs gabarits. Leur job? "Casser la défense adverse", poursuit Suta, qui estime que "leur association peut paraître bizarre au départ, car les deux profils se ressemblent".

Une boule noire et une boule rouge que l'arrivée du nouveau manager Mike Ford semble en tout cas avoir libérées. "Après tous les chamboulements du début de saison, c'est bien d'avoir de la stabilité pour bosser", confirme "Basta". "Depuis que Mike est arrivé, on met plus d'intensité pour être au top dans ces matches là. Le jeu prôné est intéressant. Je travaille dur toute la semaine pour avoir ma place. Ça se passe plutôt bien, ils ont confiance en moi et j'essaie de leur rendre", ajoute-t-il. "Avec Ma'a on s'entend bien sur et en dehors du terrain, on communique beaucoup. C'est vrai que la saison dernière ce n'était peut-être pas très clair au niveau de la répartition des tâches. C'est mieux maintenant, on commence par bien se trouver et on se régale", dit-il encore de son acolyte du milieu de terrain.

Ford "leur parle beaucoup", souligne Suta, selon qui "Ma'a prend plus d'ampleur et apporte beaucoup plus. Mathieu aussi et c'est tant mieux pour nous". Des louanges qui doivent leur faire du bien car depuis un an et demi, tout n'a pas été rose pour les deux colosses. Nonu était le recrutement phare de la saison dernière pour le RCT, après une Coupe du monde 2015 étincelante.

Basta "a été énorme"

Mais il a déçu pour sa première saison avec Toulon, avec seulement 4 essais en 22 matches toutes compétitions confondues. Et que dire des ballons perdus ou des actions un peu à l'aveugle dans lesquelles on ne reconnaissait pas le génial All Black qui est désormais dans tous les bons coups et lance les offensives en faisant parler sa surpuissance. Bastareaud non plus n'avait pas brillé la saison dernière avec seulement 2 essais en 28 matches.

Signe de son retour au premier plan, après le match aller contre les Gallois, il a eu droit aux compliments de Ford. "Il a été énorme, c'est super", a synthétisé le manager anglais. "J'en ai parlé avec lui avant le match, je veux qu'il fasse la différence", a embrayé Ford. "Quand il pénètre comme ce soir (dimanche), il est très difficile à arrêter. Mathieu mobilise beaucoup de défenseurs. Il est fantastique, on le connaît." Pour caresser ses deux boules de billard, Ford a aussi tenu à "souligner la prestation de Nonu qui lui aussi a fait un gros match". Le billard du Parc y Scarlets est prévenu.

AFP