Matt Giteau transperce la défense d'Exeter
Matt Giteau transperce la défense d'Exeter | BORIS HORVAT / AFP

Toulon domine Exeter (32-20) à Mayol

Publié le , modifié le

Dans son antre du stade Mayol, le RCT a réalisé le coup parfait en battant Exeter (32-20) avec le bonus offensif, dans cette poule 2 de la Coupe d'Europe. Après leur victoire en Angleterre, les Toulonnais confortent ainsi leur place de leader en repassant devant Cardiff, vainqueur à Galsgow (9-7) hier, qu'ils recevront lors de la prochaine journée, le 11 janvier. Les quarts de finale se rapprochent.

Exeter aura été un bon adversaire pour Toulon. Vexés voici quinze jours par un zéro pointé au Stade Français et en plus humiliés en mêlée, les Toulonnais s'étaient déjà rassurés en allant s'imposer en Angleterre, la semaine dernière (14-9). A Mayol, aujourd'hui, ils ont fait un pas vers les quarts de finale en s'imposant, avec le bonus offensif. Ils comptent désormais 15 points dans la poule 2, soit deux  longueurs de mieux que Cardiff. Les champions d'Europe recevront d'ailleurs les  Blues lors de la 5e journée le week-end du 9-11 janvier pour composter  officiellement leur billet pour les phases finales et rester dans la course  pour un quart à domicile, comme la saison dernière.

Si le premier essai de David Smith est venu rapidement (11e minute), la victoire a été plus longue à venir. Car les Anglais ont rapidement réagi avec un essai d'Armand (16e), avant que l'ailier néo-zélandais ne double la mise (26e). Mais à la mi-temps, le score était à l'avantage des locaux de peu (15-10). Après avoir laissé passer un petit orage, les hommes de Bernard Laporte ont ensuite creusé l'écart, comme souvent, à l'heure de jeu, avec un essai d'un pur souche de la rade, Xavier Chiocci (64e). En ayant conservé sur son banc le duo Michalak-Wilkinson, le manageur des Varois avait gardé de beaux jokers dans sa manche, pour finir la rencontre en boulet de canon.

Maladroits la semaine dernière dans son pays, l'ouvreur anglais a cette fois fait la différence en inscrivant l'essai du bonus à dix minutes du terme de la rencontre (70e), lui qui était déjà à l'origine du bon mouvement aboutissant à l'essai de Chiocci. Cela faisait plus de trois ans qu'il n'avait plus inscrit un essai. Et malgré un essai encaissé à trois minutes de la fin du match, le RCT engrangeait une victoire large (32-20) et importante pour la suite de leur aventure européenne.

Vidéo: Toulon et Clermont s'imposent

Voir la video