Dan Carter et Matt Giteau
Dan Carter et Matt Giteau, symboles de ce choc entre le Racing et le RCT | AFP - CHARLY TRIBALLEAU - BLUEPIX - DPPI MEDIA - PHILIPPE LAURENSON

Racing 92 - Toulon, un quart européen au sommet en six duels clés

Publié le , modifié le

Le quart de finale de Coupe d'Europe entre le Racing 92 et le RCT (17h15 en direct sur France 2 et francetvsport.fr) est un sommet entre deux frères ennemis. A l'image de leurs présidents, Jacky Lorenzetti et Mourad Boudjellal, les deux clubs se ressemblent, avec de gros moyens financiers et des effectifs pléthoriques d'internationaux. Entre le triple champion d'Europe et champion de France 2014 (Toulon), et une formation qui aspire à le détrôner (Racing), six duels pourraient faire pencher la balance.

Racing 92 - RCT en direct sur France 2 et francetvsport à 17h15

Dan Carter - Matt Giteau, les "Transformeurs" 

Ce sont sans doute deux des meilleurs ouvreurs de la planète, encore en activité. A 33 ans, Dan Carter, consacré à trois reprises meilleur joueur du monde (2005, 2012, 2015), a un palmarès en club (Super Rugby en 2002, 2005, 2006, 2008) comme en équipe nationale (2 Coupes du monde et six Tri-Nations) pour en attester. 33 ans, c'est également l'âge de Matt Giteau, de retour après trois mois et demi d'absence pour une pubalgie. Comme le Kiwi, il peut jouer à l'ouverture comme au centre. Comme lui, il est adroit au pied comme à la main, intelligent pour bien gérer le jeu de son équipe, et c'est un vrai leader de groupe. Deux fois finaliste de la Coupe du monde (2003, 2015), trois fois champion d'Europe (2013, 2014, 2015), vainqueur du Super Rugby (2004), l'ancien Wallabie change totalement le visage de son équipe. Comme Carter. A eux deux, ils savent qu'ils détiennent une grande partie du sort de ce match. Habitués à s'affronter (neuf fois avec leur sélection, mais c'est une première avec un maillot de club français), les deux joueurs vont focaliser une bonne partie de l'attention de la défense adverse. Mais comme ils savent faire jouer les autres comme personne, le danger peut venir autour d'eux.

Dimitri Szarzewski - Guilhem Guirado, les poutres

Dimitri Szarzewski et Guilhem Guirado ont vécu la dernière Coupe du monde en tant que coéquipiers. Et rivaux pour la place de talonneur. A l'issue du quart de cauchemar contre les All Blacks, l'un a mis un terme à sa carrière internationale (Szarzewski), l'autre a pris les galons de capitaine du XV de France. Aujourd'hui, ils seront tous deux capitaines, et encore rivaux, à un poste crucial. Réputée l'une des plus performantes de France, la mêlée du Racing devra le prouver face à une formation capable de se sublimer à chaque grande occasion, et qui assoit également son jeu sur une domination  de son paquet d'avants. Après la mêlée, il y a la touche, autre secteur où le Racing est convaincant, notamment avec son Gallois de 2.06m, Luke Charteris. Certainement plus fiable dans les lancers, Guirado sait que la précision de son geste sera source de bons lancements de jeu pour les Varois. Idem pour son rival. Et enfin, malgré leur quintal, les deux joueurs font partie de ces talonneurs très vifs, qui se déplacent bien et aiment venir au soutien des offensives. Ils sont également attendus dans ce secteur. Dernier point commun: Camille Chat. Le jeune talonneur du Racing, âgé de 20 ans, est le remplaçant de Szarzewski chez les Ciel et Blanc, et de Guirado chez les Bleus du XV de France. 

Guilhem Guirado et Dimitri Szarzewski, les deux talonneurs internationaux
Guilhem Guirado et Dimitri Szarzewski, les deux talonneurs internationaux

Bernard Le Roux - Juanne Smith, les soldats

Bernard Le Roux est né voici près de 27 ans en Afrique du Sud, à Moorresberg. Juanne Smith est né il y a bientôt 35 ans à Bloemfontein, à près de 100km de là. Le premier porte aujourd'hui le maillot bleu de l'équipe de France, alors que le deuxième a toujours porté celui des Springboks (69 capes). Les deux hommes sont costauds, solides, puissants. Ce sont surtout des joueurs de devoir. Plaqueurs infatigables, ils représentent des relais vitaux pour faire rebondir le jeu offensif, et des "pénibles" en défense. Excellents gratteurs, ils forment des maillons essentiels du jeu de leur équipe. Et si Smith a été préféré à un Steffon Armitage, voire à un Juan Martin Fenrnadez Lobbe, c'est que Bernard Laporte sait que ses talents de combattant pourraient être bien utiles lors de ce gros choc avec le Racing.

Chris Masoe - Duane Vermeulen, les rocs

A l'intersaison, Chris Masoe, en fin de contrat sur la Rade, a quitté le RCT pour rejoindre le Racing, et ses deux anciens entraîneur à Castres, Laurent Travers et Laurent Seigne. Pour le remplacer, Toulon a jeté son dévolu sur Duane Vermeulen, international springbok qui a participé à la dernière Coupe du monde. Plus jeune (29 ans contre 36 au All Black), l'ancien joueur des Stormers n'a pas encore fait totalement oublier Masoe, dont l'influence s'étendait largement au-delà du simple terrain. Masoe était l'un des symboles de ce RCT taille "maousse costaud", avec les autres Sudistes Ali Williams, Bakkis Botha ou Carl Hayman, tous partis à la retraite à l'issue de la 3e couronne européenne la saison passée. Mais Vermeulen est un joueur de grand talent, solide, perforant, qui va disputer un sacré duel avec son prédécesseur à ce poste de N.8 au RCT.

Alexandre Dumoulin - Ma'a Nonu, les perforateurs

En novembre 2014, Alexandre Dumoulin avait éclaboussé de toute sa classe les tests-matches de novembre de l'équipe de France. Philippe Saint-André avait trouvé en lui le trois quarts-centre solide, perforateur et joueur. Il fera la Coupe du monde 2015, et sera même titulaire pour le quart de finale contre la Nouvelle-Zélande, et ce terrible et traumatisant (62-13). En face, aujourd'hui, il retrouvera Ma'a Nonu, qui était au centre avec les All Blacks en ce 17 octobre. S'il n'avait pas marqué d'essai dans ce match, il avait bien pris le chemin d'un deuxième sacre mondial, alors que son vis-à-vis reprenait le chemin de la France. Affronter Ma'a Nonu, c'est rivaliser avec ce qui se fait de mieux au centre. Puissant, vif, agressif, le All Black est une référence, même si à Toulon, il ne brille pas autant qu'avec le maillot noir. Mais dans un match couperet, décisif, le Néo-Zélandais se rate rarement. Le futur Montpellierain parviendra-t-il à relever le défi, avec à ses côtés le Sud-Africain Goosen, arrière de formation repositionné au centre, face à la paire Mermoz-Nonu ?

Ma'a Nonu en percussion sur Alexandre Dumoulin lors du quart de finale de Coupe du monde en 2015
Ma'a Nonu en percussion sur Alexandre Dumoulin lors du quart de finale de Coupe du monde en 2015

Joe Rokocoko - Josua Tuisova, les funambules fidjiens

Joe Rokocoko et Josua Tuisova ont onze ans d'écart. Mais à bientôt 33 ans, l'ancien ailier All Black prouve depuis le début de la saison au Racing qu'il est un homme plus qu'important dans une équipe qui vise un titre. A l'aile ou au centre, l'ancien des Auckland Blues a conservé son sens du crochet, et sa capacité à faire jouer autour de lui. Son expérience est un énorme atout, même s'il n'a plus ses jambes de 20 ans, qui lui ont permis d'inscrire 46 essais en 68 sélections avec la Nouvelle-Zélande. Né également aux Fidji (il a évolué avec l'équipe fidjienne du Seven), Josua Tuisova est l'une des belles trouvailles du RCT cette saison. A 22 ans, sa vitesse, des crochets et son sens du placement font de lui un danger permanent pour les défenses adverses. En l'absence de Drew Mitchell, qui avait sauvé le RCT en phase de poules, il sera l'une des armes pour finir les actions. 

Thierry Tazé-Bernard @thierrytaze