Racing-Metro - Clermont
Le Racingman Marc Andreu tente de plaquer le Clermontois Nalaga | AFP - LIONEL BONAVENTURE

Nalaga blanchi et apte pour dimanche

Publié le , modifié le

Cité par le commissaire après le match au Racing-Métro, Napolioni Nalaga a été auditionné par la commission de discipline de l'ERC ce matin. Aucune sanction n'a été prononcée à son encontre. Il pourra donc être sur le terrain dimanche pour la 2e journée de la Coupe d'Europe, où Clermont reçoit les Harlequins dans un match déjà primordial.

Sa jambe, montée un peu haut, venant percuter le visage de Marc Andreu, venu pour le plaquer, l'image était spectaculaire. Elle avait valu à Napolioni Nalaga de recevoir un carton jaune dimanche dernier, lors de la 1ère journée de la Coupe d'Europe. Elle lui avait surtout coûté une convocation devant la commission de discipline de l'ERC, sur décision du commissaire, ce qui le suspendait jusqu'à son audition par la Commission de discipline. Mais finalement, plus de peur que de mal. Après son audition ce matin, et alors qu'il risquait une suspension pouvant aller de 3 à 52 semaines, le Fidjien est ressorti blanchi. La Commission a donc reconnu le fait que son geste était un fait de jeu et non un jeu déloyal comme prétendu, comme le clamaient les dirigeants auvergnats, furieux de sa convocation. "On a plaidé pendant deux heures pour essayer de démontrer que le geste  était accidentel et pas du tout intentionnel", a déclaré Me Charles Fribourg, son avocat. "Le juge de l'ERC a validé le carton jaune et a estimé qu'il ne méritait aucune  autre sanction." Nalaga "est soulagé, très content de pouvoir rejouer", a ajouté Me Fribourg.

Du coup, Napolioni Nalaga pourra bien disputer le match comptant pour la 2e journée, contre les Harlequins, dimanche. Il s'en est rapidement réjoui sur son compte Twitter. C'est un atout de plus pour Vern Cotter et les Jaunards qui doivent absolument s'imposer contre des Anglais également battus la semaine dernière, à domicile contre Llanelli. Les Clermontois doivent déjà se passer de leur demi de mêlée, Morgan Parra, suspendu 4 semaines par la Ligue nationale pour des coups de poings.