Montpellier - Toulouse
Le Montpellierain Dupont chassé par Yoann Huget | AFP - PASCAL GUYOT

Montpellier sort le Stade Toulousain de la Coupe d'Europe

Publié le , modifié le

Le Stade Toulousain ne verra pas cette saison les quarts de finale de la Coupe d'Europe, après avoir été battu sur le fil (27-26) dimanche lors de la dernière journée de la poule 4, par Montpellier, depuis longtemps éliminé de la course à la qualification, et qui jouait pour l'honneur. Avec seulement 17 points, les Toulousains, détenteurs du record de titres européens (4 trophées) terminent derrière Bath qui a battu Glasgow (20-15) et ne peut pas figurer parmi l'un des trois meilleurs deuxièmes toutes poules confondues. Ce revers toulousain a au moins l'avantage d'assurer la qualification de Clermont avant même son match contre les Saracens.

C’est la cinquième fois que le Stade Toulousain échoue aux porte des quarts de finale sur la scène européenne. Pourtant, la mésaventure montpelliéraine sera difficile à digérer, d'autant qu'il avait toutes les cartes en mains pour décrocher son billet à Montpellier, où un succès lui suffisait. Les Rouge et Noir étaient ainsi en tête 20 à 9 et avec le vent dans le dos à la 43e minute après deux essais transformés de Clément Poitrenaud (29) et Toby Flood (43), à chaque fois à la suite de coups de pieds contrés de  l'arrière du MHR Pierre Bérard, et deux pénalités de Luke McAlister (33 et 40).

Lucas bourreau des Toulousains

Mais ils ont ensuite été menés 20-21 après avoir encaissé deux essais, dont un transformé, de Lucas Dupont (46 et 50). Repassés devant à deux reprises (23-21 puis 26-24) après deux pénalités de  Flood (58 et 65), ils ont fini par s'incliner sur une dernière pénalité de Ben Lucas (67).

Toutefois au-delà de cette défaite face à des Héraultais qui voulaient se rassurer et qui ont gagné leur premier match européen, c'est sans doute la semaine dernière à Bath que les Toulousains ont laissé leur qualification. Jusqu'alors ils étaient invaincus et plutôt conquérants. Mais ils n'ont pas su se transcender face au froid réalisme des Anglais de Bath et n'ont donc pas eu la capacité à maintenir leur avantage face des Montpelliérains accrocheurs alors que la victoire leur tendait les bras.  

Vidéo : Retour sur les matchs du week-end 

Vidéo : Tirage au sort des 1/2 finales 

Christian Grégoire