Serge Milhas
L'entraîneur de Castres, Serge Milhas | AFP - PASCAL PAVANI

Milhas : "garder le costume de guerrier"

Publié le , modifié le

Serge Milhas, l'entraîneur de Castres, a conseilllé jeudi à ses joueurs de "garder le costume de guerrier" comme contre Northampton et d'"ajouter plus de lucidité et de précision" pour affronter les Irlandais du Leinster, samedi lors de la 2e journée de Coupe d'Europe (poule 1).

Peut-il y avoir un petit relâchement après la victoire contre  Northampton et, si oui, comment maintenir le groupe en éveil avant le Leinster?
Serge Milhas
: "Au cas où les joueurs n'aient pas retenu son nom, on s'est chargé de  leur montrer des images juste pour se rendre compte que le Leinster, c'est  trois titres européens en trois ans (Coupes d'Europe en 2011, 2012 et Challenge  européen en 2013). Comme c'est +leur+ compétition, si on y va tranquille, on  peut être corrigé. Les joueurs du Leinster changent un peu, mais l'état  d'esprit et la volonté d'être performant restent. Il suffit de voir leur  victoire aux Ospreys (19-9) alors qu'ils avaient fait match nul (29-29) chez  eux (en Ligue celtique, le 14 septembre, ndlr)".

Vos joueurs doivent s'attendre à une certaine intensité...
S M
: "J'ai envie de penser que les Irlandais aussi (sourires). Au-delà de la  performance, si on veut exister, il va falloir être régulier dans l'intensité  et plus propre dans les fondamentaux. On a envie d'enchaîner deux matches  corrects. On est vraiment sur de l'alternatif et on se met en difficulté parce  qu'on est inconstant. Il faut absolument qu'on soit capable de répéter des  prestations comme la semaine dernière, au moins au niveau de l'état d'esprit".

Ce n'est vraiment pas l'endroit le plus facile pour y parvenir...
S M
: "C'est peut-être justement l'inverse. Je pense que c'est là le plus  facile,  parce qu'on sait ce qui nous attend. Ce n'est pas un promu (en  référence aux défaites à Oyonnax et Brive, ndlr), c'est un champion d'Europe  depuis trois ans. Il n'y a aucune incidence si on ne gagne pas, ça ne met en  danger personne. Il faut juste se donner les moyens, il n'y a pas de pression  négative."

Contre Northampton, l'équipe a démontré un excellent état d'esprit,  est-ce suffisant pour gagner à l'extérieur et contre le Leinster ?
S M
: "Je ne pense pas que ce soit suffisant, à l'extérieur ou chez nous, mais  il faut s'appuyer sur cela. Mais il faut y mettre plus de précision sur les  points qui nous ont manqués, je pense à la touche et le jeu. Il faut qu'on soit  capable de plus tenir le ballon. En ajoutant ça, on peut peut-être se mesurer à  eux plus sérieusement. Il faut garder le costume de guerrier et ajouter plus de  lucidité et de précision. En Coupe d'Europe et Top 14, Il faut s'adapter en  permanence: conditions climatiques, arbitrage, adversaire et à nos forces et  faiblesses du moment,. J'allais dire à l'intelligence du jeu. C'est peut-être  ce qui nous a manqué ce week-end".