Stade Français-Leicester
En janvier dernier, la rencontre entre Le Stade Français et Leicester avait été très accrochée. | Maxppp - Eric Baledent

Leicester-Stade Français: retrouvailles européennes

Publié le , modifié le

Le quart de finale de Coupe d'Europe dimanche entre les Anglais de Leicester et le Stade Français, sera placé sous le signe des retrouvailles entre deux formations qui ont déjà marqué l'histoire de la compétition. Avec pour toutes les deux, l'occasion de revenir sur le devant de la scène européenne.

Ce sera en effet un duel entre vieilles connaissances, qui se sont déjà affrontées en poules cette saison (une victoire partout), avec un match retour tendu; ce qui promet un 3e round plutôt épicé, surtout qu'entre les deux équipes subsistent quelques contentieux, celui de la finale de 2001 et des quarts de finale en 2007, deux matchs enlevés par Leicester. 

Paris peut sauver sa saison

Devant leur public, les puissants Tigers, double vainqueurs de l'épreuve (2001 et 2002), partent favoris pour rejoindre pour la première fois depuis 2009 le dernier carré, face à des Parisiens dont la saison en France est un long calvaire et qui n'ont plus fréquenté ces hauteurs depuis six ans. Ils ont cependant une occasion en or de la sauver en décrochant un premier titre européen et ne semblent jamais aussi forts qu'au pied du mur. C'est en tout cas ce que veut croire le Président du Stade Français Thomas Savare: "J'étais en tribunes au Parc des Princes en 2001 (finale perdue contre Leicester à quelques minutes de la fin), et c'est vrai qu'il y a encore des cicatrices. C'est aussi un titre que le Stade Français n'a pas, donc bien sûr que c'est une ambition du club de le gagner un jour. En Top 14 on n'atteindra très probablement pas nos objectifs... Mais en Coupe d'Europe, notre premier objectif était d'aller en quarts de finale, maintenant on sait comment ça se passe: ce sont les phases finales, il faut gagner trois matches et déjà le premier dimanche.".

Les Tigres sortent leurs griffes

Si les Franciliens ont connu un parcours exécrable en championnat, avec quelques circonstances atténuantes (de nombreux sélectionnés dans les équipes nationales et des blessés à la pelle), mais qui n'expliquent pas tout car ils ont surtout péché dans leur niveau de jeu, ils savent que l'Europe peut leur permettre de peut-être sauver la face. La motivation devrait être décuplée, d'autant que, pour une fois, et cela n'est pas une mince appréciation, l'équipe parisienne devrait être au complet.

Du côté de Leicester, on ne prend pas ce rendez-vous à la légère. Les Anglais savent que ce genre de match donne toujours lieu à de rudes batailles, et se méfient des talents conjugués du Stade Français. Néanmoins, les Tigers savent qu'ils ont aussi des atouts à faire valoir. Ils participent régulièrement aux phases finales de leur championnat et, s'ils ont connu un passage à vide en Europe, mais qu'ils atténuent en rappelant que la compétition est particulièrement difficile, ils espèrent bien avoir retrouvé des moyens cette année pour se mêler à la lutte. Le combat s'annonce intense et le résultat serré. Ce sera sans doute l'esprit collectif qui primera. L'envie est là des deux côtés. Il faudra mettre tous les ingrédients pour s'en sortir.

Christian Grégoire